Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pony.ai, Faraday Future et Canoo vont équiper leurs véhicules autonomes des systèmes Nvidia

Nvidia annonce de nouveaux partenaires dans le domaine des véhicules autonomes. L'entreprise américaine a séduit Pony.ai, Canoo et Faraday Future avec sa plate-forme Drive AGX dédiée aux systèmes avancés d'aide à la conduite et à la conduite autonome.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pony.ai, Faraday Future et Canoo vont équiper leurs véhicules autonomes des systèmes Nvidia
Pony.ai ambitionne de développer une flotte de robots taxis dotés du système Drive AGX Pegasus de Nvidia. © Pony AI

A l'occasion de sa conférence annuelle Nvidia GTC, l'entreprise a annoncé jeudi 14 mai 2020 de nouveaux partenariats. Les start-up Canoo, Pony.ai et Faraday Future rejoignent des entreprises comme Volvo Cars, Veoneer et Continental en se rapprochant de Nvdia. Les trois start-up vont équiper leurs véhicules de la plate-forme Drive AGX conçue par Nvidia pour la conduite autonome.

Pony.ai opte pour Drive AGX Pegasus

Pony.ai, start-up fondée en décembre 2016 en Californie, est focalisée sur le développement des logiciels et infrastructures nécessaires pour qu'un véhicule autonome puisse percevoir son environnement, prédire ce que les autres vont faire et manœuvrer en fonction de ces données. La jeune pousse réalise des tests depuis 2018 en Californie et en Chine. En avril, Pony.ai a lancé un service de livraison à Irvine en Californie afin de répondre à la hausse des demandes due à la pandémie de Covid-19.

Pony.ai a annoncé vouloir équiper ses véhicules du système Drive AGX Pegasus. La start-up explique avoir fait ce choix car cette plate-forme répond aux besoins informatiques importants inhérents au déploiement d'une flotte de robots taxis ainsi qu'aux exigences d'industrialisation. La plate-forme Drive AGX Pegasus atteint une capacité de 320 TOPS en combinant deux puces Xavier et deux GPUs de pointe Turing. La plate-forme peut gérer l'ensemble des capteurs présents sur les véhicules de Pony.ai ainsi que des systèmes redondants en cas de dysfonctionnements et d'autres réseaux de neurones.

 


Avec Nvidia Drive Sim, il est possible d'entraîner un système de conduite autonome
même durant le confinement, grâce à la simulation numérique

 

Canoo et Faraday Future optent pour Drive AGX Xavier

Canoo, qui développe ses propres véhicules électriques et souhaite les commercialiser dès 2021 uniquement sous la forme d'abonnement, entend les équiper du système Drive AGX Xavier de Nvidia. Celui-ci est doté d'une unique puce Xavier d'une capacité de 30 TOPS permettant la fusion des capteurs et la détection des objets. Drive AGX Xavier permet aussi de doter les véhicules d'options d'aide à la conduite comme les alertes lorsqu'un véhicule arrive derrière, la détection de piéton et la visualisation d'angles morts, le régulateur de vitesse et le système de maintien sur la voie.

 

Canoo va doter ses véhicules électriques du système Drive AGX Xavier.

 

Le logiciel présent sur Drive AGX Xavier permet également au véhicule d'avoir des fonctionnalités plus avancées comme des systèmes de changement de voie, de reconnaissance des feux de signalisation et de contournement des véhicules arrêtés ou plus lents, précise Nvidia. Une technologie qui a aussi séduit Farday Future puisque la start-up va équiper son véhicule FF91 du Drive AGX Xavier. Ce SUV électrique, dont les livraisons doivent débuter en fin d'année, comporte 36 capteurs lui permettant de proposer des systèmes avancés d'aide à la conduite.

Nvidia cherche à s'imposer sur le marché de la conduite autonome face à d'autres acteurs de poids dont Intel Mobileye. Un des enjeux principaux est l'industrialisation de ces systèmes. De ce côté, Nvidia semble rassurer puisque l'Américain a déjà remporté de nombreux contrats.
 

Les livraisons du SUV FF91 développé par Farday Future doivent débuter fin 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media