Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Porté par ses superproductions, Ubisoft retrouve le chemin des bénéfices

Avec trois jeux vidéos classés dans les meilleurs ventes mondiales (Assassin's Creed Unity, Far Cry 4 et Watch Dogs), l'éditeur français Ubisoft est repassé dans le vert sur son exercice décalé 2014-2015. Le groupe affiche notamment un résultat opérationnel de170,7 millions d'euros, supérieur à l'objectif annoncé, contre une perte opérationnelle de 49,3 millions un an plus tôt.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Porté par ses superproductions, Ubisoft retrouve le chemin des bénéfices
Porté par ses superproductions, Ubisoft retrouve le chemin des bénéfices © Ubisoft

L'éditeur français de jeux vidéos Ubisoft est repassé dans le vert en 2014-2015 avec un résultat net (non IFRS) de 112,7 millions d'euros grâce à trois jeux qui se placent parmi les meilleures ventes de l'année. Le groupe a par ailleurs confirmé son objectif de résultat opérationnel "d'au moins 200 millions d'euros" et un chiffre d'affaires stable pour l'exercice en cours 2015-2016.

Succès des "franchises blockbusters"

"Avec trois titres parmi les sept meilleures ventes de l'année 2014 (Assassin's Creed Unity, Far Cry 4 et Watch Dogs) nous avons, ainsi, à nouveau démontré la capacité exceptionnelle de nos équipes à créer des franchises blockbusters", a souligné Yves Guillemot, le PDG d'Ubisoft dans un communiqué. Ces sorties ont permis de réaliser cette "performance financière record et offrent une assise solide pour le développement à long terme du groupe", a-t-il ajouté.

Le résultat opérationnel du groupe atteint 170,7 millions d'euros sur cet exercice décalé, supérieur à l'objectif annoncé de 165 millions, contre une perte opérationnelle de 49,3 millions un an plus tôt. Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 45% à 1,464 million d'euros au cours de cet exercice, permettant au groupe de voir sa part de marché progresser à 12,8%.

Les ventes numériques représentent désormais 26% du chiffre d'affaires

A noter également que les ventes numériques ont presque doublé sur la période à 383 millions d'euros. Elles représentent désormais 26% du chiffre d'affaires global.

Pour réaliser ses objectifs sur l'exercice en cours qui s'achèvera en 2016, Ubisoft compte une nouvelle fois miser sur ses licences phares, avec la sortie prévue des nouveaux opus d'Assassin's Creed, de Just Dance et de deux épisodes de Tom Clancy (The Division et Rainbow Six Siege). L'éditeur prévoit également le lancement d'une autre superproduction, sur laquelle aucun détail n'a encoré été annoncée et qui pourrait être révélée lors du prochain E3, le salon du jeux vidéo de Los Angeles qui débutera le 16 juin prochain.

Julien Bonnet
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media