Posos lève 9,8 millions d'euros pour son outil de recommandation de prescriptions médicamenteuses

La medtech Posos lève 9,8 millions d'euros pour son logiciel de recommandation de prescriptions personnalisées selon le patient. Il est déjà utilisé par 85 000 praticiens dans cinq pays.

Partager
Posos lève 9,8 millions d'euros pour son outil de recommandation de prescriptions médicamenteuses

Posos lève 9,8 millions d'euros pour développer son outil de recommandation de prescriptions médicamenteuses personnalisées. Une levée de fonds en Série A annoncée le 10 octobre 2022 et réalisée auprès de Cap Horn, Mélusine Holding, Sofiouest, la Banque des Territoires, Captech Santé & Nord France Amorçage et AG2R La Mondiale.

Simplifier et sécuriser la prise de décision

La start-up a été fondée en 2017 par Emmanuel Bilbault et Benjamin Grelié. "Posos s'est donné comme mission de simplifier et de sécuriser les prises de décision quotidiennes des professionnels de santé dans un contexte ou la prise en charge des patients se complexifie d’année en année", résume son CEO Emmanuel Bilbault.

Ils sont partis du constat qu'un patient moyen a plusieurs maladies et médicaments. La start-up a donc mis au point une solution de recommandation de prescriptions selon le patient et les risques identifiés dans ses ordonnances. Les risques d'interactions entre médicaments sont identifiés en quelques secondes ainsi que les contre-indications selon le patient ou encore les posologies inadéquates dans les prescriptions.

Des recrutements

La jeune pousse explique avoir développé une technologie d'agrégation propriétaire qui s'actualise au quotidien avec plus de 20 millions de documents issus de 220 sources médicales différentes. Ces données sont croisées avec celles du patients (pathologies et traitements). Il est possible d'ajouter des informations en prenant des photos (par exemple des ordonnances) afin qu'elles soient analysées par le logiciel. L'une de ses forces est qu'il peut être déployé à l'international grâce à "un système bâti sur des référentiels internationaux, compatible à l’échelle mondiale tout en étant adapté à chaque pays et à chaque législation."

Les données sont stockées sur des serveurs certifiés HDS en Europe, mais Posos ne précise pas quel en est le fournisseur. La start-up assure cependant que son logiciel a reçu la certification de dispositif médical. Pour son déploiement, elle vise particulièrement les hôpitaux, les cliniques et les Ehpad. Il est déjà utilisé par 85 000 praticiens, dont 40 000 médecins, dans cinq pays. Posos est également parvenue à intégrer sa solution dans des logiciels hospitaliers comme Hopital Manager, Mediboard, Direct-Consult, Orbis, DxCare ou encore Diane.

Avec cette levée de fonds, Posos veut accélérer son développement commercial et continuer à mettre au point de nouvelles briques technologiques pour répondre à tous les besoins dans la prescription. Pour l'aider dans ses développements, elle entend recruter une vingtaine de personnes.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS