Pour contrer les banques en ligne, la RBS mise sur l'intelligence artificielle

La Royal Bank of Scotland (RBS) va recourir à un robot conseiller pour venir en aide à ses clients en ligne et sur mobile.

Elle deviendra la première banque à mettre l'intelligence artificielle au service de ses usagers. 

Partager
Pour contrer les banques en ligne, la RBS mise sur l'intelligence artificielle

Il s’appelle Luvo et devrait être, d’ici la fin de l’année, le nouvel interlocuteur des clients de la Royal Bank of Scotland (RBS), par exemple en cas de perte de carte bancaire ou d’oubli d’un mot de passe. Avec ce robot-conseiller, la banque britannique deviendra la première à mettre l’intelligence artificielle directement au service de ses clients, comme l’explique le Financial Times dans un article du 3 mars. Une solution dont la RBS espère qu’elle lui permettra de contrer l’essor des banques en ligne.

Combinaison d'intuition et de raisonnement

Ce nouveau service, disponible en ligne ou sur mobile, devrait s’apparenter à Siri, l’assistant des iPhone. "Son profil psychologique unique rend [Luvo] accessible et créatif. [...] Il sera capable de répondre aux questions qui lui seront posées en combinant intuition et raisonnement", détaille la RBS au Financial Times. Le robot, programmé pour apprendre de ses erreurs, devrait donc fournir des réponses de plus en plus précises avec le temps. Et dans les cas où il serait incapable de répondre, il en référera à un salarié de la banque, comme le M de Messenger lancé par Facebook en août dernier.

Réduction des coûts

De quoi libérer du temps aux collaborateurs de la banque pour mener à bien des "opérations plus complexes", comme l’affirme Simon McNamara, le CAO de la Royal Bank of Scotland. Et surtout, de quoi permettre à la RBS d’être plus compétitive face aux banques en ligne, en réduisant ses coûts, dans un contexte de réduction des revenus.

Une stratégie que développe également Mastercard. L’entreprise américaine a également annoncé qu’elle allait recourir à l’intelligence artificielle en créant un assistant de vente virtuel au Royaume-Uni.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS