Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pour financer PME et start-up, BNP Paribas marie blockchain et crowdfunding

BNP Paribas securities services, filiale du groupe bancaire français, a signé un partenariat avec la plate-forme de crowdfunding SmartAngels. L’objectif : permettre aux entreprises non cotées d’émettre des titres sur le marché primaire en s’appuyant sur la blockchain. Sous réserve des autorisations réglementaires, le projet est prévu au deuxième semestre 2016.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pour financer PME et start-up, BNP Paribas marie blockchain et crowdfunding
BNP Paribas securities services vient de signer un partenariat avec SmartAngels pour un projet basé sur la blockchain. © dr

La blockchain fait saliver le monde bancaire. Une semaine après l’annonce de Bercy, qui veut "profiter de l’ordonnance sur la réglementation financière pour expérimenter la technologie", BNP Paribas securities services s’engage dans la même voie. La filiale du géant bancaire, spécialiste du métier titres, vient d’annoncer un partenariat avec la plate-forme de crowdfunding SmartAngels pour faciliter l’accès des PME et start-up aux investisseurs. Via la blockchain ces entreprises pourront émettre des titres sur le marché primaire.

 

"Seules quelques milliers d'entreprises sont aujourd'hui cotées sur des marchés financiers en Europe. L'intégration de la blockchain sur les plates-formes de crowdfunding permettra à des centaines de milliers de start-up et PME de croissance de se financer rapidement et à faible coût auprès des investisseurs particuliers et professionnels"a commenté Benoit Bazzocchi, fondateur de SmartAngels, dans un communiqué. 

 

accélérer et sécuriser les échanges

Pour lancer leur projet, les deux entités attendent le feu vert des autorités de tutelle. Mais BNP Paribas planche déjà sur la mise en point du registre basé sur la blockchain qui permettra ces transactions. Le principe même de ce registre digital distribué est de rendre les transactions infalsifiables, puisque chaque partie détient une copie des échanges. Les investisseurs pourront aussi échanger des titres directement sur la plate-forme SmartAngels.

 

"En appliquant la blockchain au secteur du crowdfunding, nous allons accélérer et sécuriser les échanges de flux monétaires et de titres financiers grâce à des e-certificats. Il s'agit d'une innovation majeure pour les processus de conservation et de tenue de compte de titres non cotés", a expliqué Philippe Ruault, chef de produit chez BNP Paribas securities services par voie de communiqué. Un pas de plus vers la dématérialisation des outils financiers...

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale