Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pour l'équipe de France de start-up réunie par La Poste, le CES 2017 a déjà commencé

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Dans la torpeur de l'été, La Poste réunit sa sélection de 16 startups à Paris pour une semaine de bootcamp intensif. Objectif : créer un esprit d'équipe et partager une vision commune de l'entrepreneuriat.

Pour l'équipe de France de start-up réunie par La Poste, le CES 2017 a déjà commencé
Pour l'équipe de France de start-up réunie par La Poste, le CES 2017 a déjà commencé © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

Alors que les athlètes français font le voyage retour de Rio, des médailles et des souvenirs plein les bagages, d'autres champions se préparent à une grande compétition internationale. Ce ne sont pas des sportifs (quoique) mais des entrepreneurs, et leur échéance à eux, c'est le CES 2017, du 5 au 8 janvier à Las Vegas. Ce grand rendez-vous se prépare très en amont : pour preuve, les représentants de 16 start-up françaises sont réunis du 22 au 26 août à Paris pour un "bootcamp" (camp d'entrainement intensif en VF).

 

L'université d'été de French IoT

Ces jeunes pousses de l'internet des objets ont été sélectionnées en juillet par La Poste, dans la cadre de la saison 2 de son programme "French IoT". Alors que la première promotion avait bénéficié d'une journée de briefing, la deuxième est accompagnée pendant cinq jours d'affilée, de 9h à 21h. Le Hub Institute, think tank du numérique, leur a concocté un solide programme de masterclass, sessions créatives, entrainement au pitch, dialogues avec des experts et mentors... du matin au soir. "On veut aider ces créateurs d'entreprise à appréhender toutes les dimensions de l'entrepreneuriat, en accéléré, confie David Nahmani, du Hub Institute. On souhaite qu'à la fin de la semaine, tous parlent le même langage".

 

L'idée est aussi de former une véritable équipe de France de l'innovation. "L'an dernier, il y avait une telle connaissance mutuelle que les uns étaient capables de pitcher le projet des autres", se souvient Vanessa Chocteau, coordinatrice du programme French IoT. "Il y a eu aussi des croisements bénéfiques qui ont permis une démultiplication des offres, avec des associations d'objets et services". Les start-upers seront invités à penser hors du cadre grâce à des sessions axées sur la créativité et la collaboration.

 

émulation collective puis coaching personnalisé

Les participants – des CEO, CTO et business developers – vont également échanger avec les grands groupes partenaires (Boulanger, Derichebourg, BNP Paribas Real Estate et Malakoff-Mederic), challenger leurs business models et stratégies marketing pour sortir de ce bootcamp plus forts collectivement. "Ensuite, selon son avancement, chaque porteur de projet aura droit à du coaching personnalisé à l'automne", précise Vanessa Chocteau.

 

Une équipe de quatre personnes accompagnera les 16 start-up jusqu'au CES pour les aider à préciser leur positionnement et communiquer efficacement. Le coaching continuera après l'évènement avec des expérimentations sur le terrain, au printemps 2016. La Poste met donc toutes les chances de son côté pour que ses protégés se fassent remarquer… mais construisent aussi un succès durable.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale