Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pour la première fois, la Chine devance les Etats-Unis sur le nombre de brevets déposés

Pour la première fois depuis la création du système de brevet international de l'OMPI, la Chine a dépassé les Etats-Unis en nombre de dépôts. Côté entreprise et pour la troisième année consécutive, Huawei est, avec 4411 demandes, le principal contributeur.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pour la première fois, la Chine devance les Etats-Unis sur le nombre de brevets déposés
Pour la première fois, la Chine devance les Etats-Unis sur le nombre de brevets déposés © zhang kaiyv-Unsplash

Pour la première fois depuis la création du système de brevet international en 1978, la Chine a dépassé les Etats-Unis en nombre de dépôts d'après le bulletin annuel de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) publié le 7 avril 2020. En 2019, la Chine a déposé 58 990 brevets contre 57 840 pour les Etats-Unis.

"La croissance rapide de la Chine pour atteindre la tête des classements des déposants de demandes internationales de brevet par l'intermédiaire de l'OMPI met en lumière le déplacement de la géographie de l'innovation vers l'Est, les déposants asiatiques représentant désormais plus de la moitié des demandes", a déclaré Francis Gurry, directeur général de l'OMPI. A noter qu'en 1999, l’organisation internationale recevait 276 demandes en provenance de la Chine, contre 58 990 en 2019, soit 200 fois plus aujourd’hui qu’il y a 20 ans.


La France 6e
Derrière la Chine et les Etats-Unis, on trouve le Japon (52 660), l'Allemagne (19 353), la Corée du Sud (19 085) et la France (7 934). Les déposants établis en Asie ont représenté 52,4% de l’ensemble des demandes déposées en 2019 tandis que l’Europe (23,2 %) et l’Amérique du Nord (22,8%) ont chacune représenté moins d’un quart de ces demandes.

 


Huawei a été le principal déposant
Pour la troisième année consécutive, le géant chinois Huawei avec 4411 demandes a été le principal déposant en 2019. Viennent ensuite Mitsubishi (2661), Samsung (2334), Qualcomm (2127) et Guang Oppo Mobile (1927). Parmi les 10 principaux déposants, on compte quatre entreprises chinoises, deux de Corée du Sud et une pour l’Allemagne, le Japon, la Suède et les États-Unis.

 

 

Parmi les établissements d’enseignement, l’Université de Californie est restée en tête du classement avec 470 demandes publiées en 2019. L’Université de Tsinghua (265) arrive en deuxième position, suivie de l’Université de Shenzhen (247), du Massachusetts Institute of Technology (230) et de l’Université de technologie de Chine méridionale (164).

L'informatique représente 8,7 % des demandes
Parmi les secteurs technologiques les plus actifs, les technologies informatiques (8,7%) ont représenté la plus grande part des demandes, suivies par les communications numériques (7,7%), les technologies médicales (6,9 %) et des techniques de mesure (4,7%). Parmi les 10 principales technologies, les semi-conducteurs (+ 12%) et la technologie informatique (+ 11,9%) ont affiché les taux de croissance les plus élevés en 2019.

Plus largement, l'année 2019 est marquée par une augmentation de 5,2% des dépôts de brevets par rapport à 2018. "2019, un millésime exceptionnel. … L’année écoulée a été la meilleure de la décennie. Il s’agit ni plus ni moins de la meilleure année enregistrée dans l’histoire de l’Organisation", a conclu Francis Gurry.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Olivier
09/04/2020 08h27 - Olivier

Le nombre ne fait pas la qualité

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media