Tout le dossier Tout le dossier

Pour rassurer sur la 5G, le gouvernement renforce les contrôles d'exposition aux ondes

Le gouvernement veut doubler les contrôles d'exposition aux ondes électromagnétiques réalisés sur les smartphones, notamment 5G, et renforcer ceux des antennes de téléphonie mobile. Des annonces faites dans le but de rassurer face aux voix qui s'élèvent contre la 5G et qui mettent en avant la nocivité supposée de cette technologie.

Partager
Pour rassurer sur la 5G, le gouvernement renforce les contrôles d'exposition aux ondes

Le gouvernement veut faire preuve de pédagogie sur la 5G et rassurer sur la nocivité éventuelle de ce réseau. Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique des Communications électroniques, a assuré lundi 12 octobre 2020 que l'Agence nationale des fréquences (AFNR) allait doubler les contrôles de débit d'absorption spécifique (DAS) réalisés sur les smartphones et les antennes de téléphonie mobile.

140 SMARTPHONES CONTRÔLÉS EN 2021
Les contrôles DAS permettent à l'AFNR d'évaluer l’énergie qu’absorbe le corps humain lors de l’utilisation d'un appareil radioélectrique, ce qui permet donc de déterminer l’exposition aux ondes électromagnétiques. L'ensemble des contrôles réalisés sont rendus publics. L'Agence nationale doit passer de 70 smartphones contrôlés en 2019 à 140 en 2021. Le but, assure le gouvernement, est de parvenir à tester plus de 80% des modèles de smartphone les plus vendus en France dès 2020 avec un focus sur les smartphones 5G. Pour réaliser ces contrôles, l'AFNR achète des smartphones en boutique ou sur internet.

De même, l'organisme va renforcer les contrôles des antennes de téléphonie mobile. De 6 500 contrôles réalisés en 2020, l'agence souhaite passer à 10 000 en 2021. Afin de se focaliser sur la 5G et les effets potentiels de ces ondes, l'agence doit réaliser 4 800 mesures permettant de mesurer "la puissance d’émission des antennes avant et après le déploiement de la 5G dans diverses configurations représentatives", explique le gouvernement.

Art-Fi mesure le DAS en temps réel
Ces annonces gouvernementales ont été réalisées au sein des locaux de la start-up francilienne Art-Fi. Pour rappel, l'ANFR a signé un acte d'engagement pour acquérir un banc de test développé par cette jeune pousse.

Art-Fi a développé une technologie de mesure en temps réel des ondes émises par un smartphone. Celui-ci est collé à une tête en plastique noir à l'aide d'un bras robotique bleu afin de simuler un appel téléphonique. Cela dure deux secondes, le temps de mesurer la qualité du signal et le DAS qui s'affichent immédiatement sur un écran d’ordinateur.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Télécoms

La 5G ne présente pas de risque pour la santé selon l'Anses.... qui préconise des recherches plus poussées

Télécoms

Faut-il avoir peur de la 5G ? Réponse en quatre points

Télécoms

L’Arcep veut aussi réguler l'enjeu environnemental des télécoms, dont la 5G

Télécoms

Comment la 5G va quadrupler le trafic sans augmenter la consommation d’énergie

Télécoms

[Etude] Pour les entreprises, la 5G est à la fois une opportunité... et un risque

Julien Fosse

5G, vers une balance bénéfices-risques ?

Télécoms

Ce que dit (vraiment) le rapport préliminaire de l’Anses sur les effets de la 5G

5G

Une soixantaine d’élus appellent à un moratoire sur la 5G

Energie

Pour Hugues Ferreboeuf, le retard industriel induit par l’organisation d'un débat sur la 5G est un "fantasme"

Télécoms

[Edito vidéo] La 5G et les Amish

5G

[Tableau de bord] La déploiement de la 5G est déjà bien avancé en Europe

Télécoms

Derrière les promesses de la 5G, quelles applications concrètes sont déjà déployées ?

Energie

[Avis d'expert] Ce que la 5G va changer dans le secteur de l'énergie

Technos et Innovations

"La vraie révolution de la 5G vient de l'usage de datacenters", estime Guy Pujolle, professeur à Sorbonne Université

Télécoms

Voici l'un des cas d’usage les plus prometteurs de la 5G... et il ne relève pas des mobiles

5G

A qui va profiter la 5G ?

Télécoms

Quels enseignements faut-il tirer de l’échec de la 5G aux Etats-Unis ?

5G

Que va rapporter à l’Etat l’attribution des fréquences pour la 5G ?

Télécoms

La 5G pourrait séduire 3,5 millions d’abonnés en France en un an

Télécoms

Non, la 5G n’augmente pas la consommation d’énergie, affirme le patron d’Ericsson France

Télécoms

Pourquoi la 5G déçoit les consommateurs en Corée du Sud, pays le plus avancé au monde

Télécoms

Comment Orange veut profiter de la 5G pour accélérer le recyclage des téléphones

Télécoms

Les enchères de la 5G rapportent 2,786 milliards d'euros à l'Etat et placent Orange devant ses concurrents

Télécoms

Qui va gagner la bataille des smartphones 5G ? L’issue pourrait réserver bien des surprises

Télécoms

L’iPhone 12, le stimulant dont l’Europe a besoin pour accélérer dans la 5G, selon un analyste

5G

Les puces américaines clés dont Huawei dépend encore pour sa 5G

5G

Qui est Art-Fi, start-up où Cédric O annonce un plan de contrôle des smartphones et antennes 5G

Télécoms

Les chiffres clés de la 5G dans le monde

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS