Pour s'adapter à la complexité croissante des entreprises le PLM doit évoluer

Les équipes et les projets des entreprises sont souvent dispersées. Pour faire face à cette complexité grandissante, Jean-Louis Henriot, PDG fondateur de Lascom, une entreprise qui édite des logiciels PLM (Project/Product Lifecycle Management), explique à L'Usine Digitale que ces programmes informatiques doivent évoluer.

 

 

Partager
Pour s'adapter à la complexité croissante des entreprises le PLM doit évoluer

Le PLM (Project/Product Lifecycle Management) doit évoluer. Il doit faire plus que répondre aux enjeux de dispersion des équipes, de respect des procédures et de maîtrise des coûts et des délais. Désormais les entreprises ont de plus en plus de produits et projets à gérer en simultané. Ils peuvent s’étendre à l’international et nécessiter ainsi un suivi de normes et procédures propres à chaque pays, une coordination des équipes à distance, etc. Les dirigeants d’entreprises doivent alors manager ces produits et projets tels des chefs d’orchestre dont les musiciens seraient dispersés à travers le monde. Pour harmoniser la partition, il faut à la fois avoir une vision de chacun et de l'ensemble.

UN PLM ENRICHI D'INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES

Répondre à ces nouveaux défis est un challenge pour les entreprises qui nécessite un PLM enrichi d’innovations technologiques et métiers. En parallèle, les directions générales ont besoin d’une consolidation matricielle des projets qui puisse leur donner une vision aussi bien complète que détaillée par services et projets.

Le PLM doit ainsi évoluer en une solution apportant une vision stratégique à l’entreprise. Ce positionnement peut être présenté sous la forme d'une pyramide qui met en avant la double consolidation que doit permettre le PLM : à la fois transverse aux métiers et transverse aux projets.

Jean-Louis Henriot, PDG fondateur de Lascom

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS