Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pour ses 10 ans, One to One Monaco invite start-up et grands groupes à se rencontrer

Agenda One to One Monaco est l’une des grandes rencontres européennes du retail. Elle accueillera pour la première fois 16 start-up françaises cette année.‎ Un virage vers l’innovation sous l’impulsion, entre autres, de Sonia Mamin, à la tête de l'événement depuis 2019.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pour ses 10 ans, One to One Monaco invite start-up et grands groupes à se rencontrer
Pour ses 10 ans, One to One Monaco invite start-up et grands groupes à se rencontrer © Mat Beaudet

Les jeunes pousses de la Retail Tech auront, à l’occasion du salon One to One Monaco, qui se tient dans la cité monégasque du 17 au 19 mars 2020, une exposition de choix et inédite pour cette 10ème édition. Au nombre de 16, il leur faudra convaincre les retailers et marques présentes de la pertinence de leur solution.

 

Pour la première fois, l’événement premium du retail accueillera un "Village Start-up", qui sera situé à l’épicentre des salles de conférences et d’ateliers du Grimaldi Forum. "Nos partenaires sont des sociétés bien installées, qui ont les moyens de venir au One to One, explique Sonia Mamin, directrice du salon. Or il y a une barrière tarifaire à l’entrée pour des structures plus jeunes et vraiment innovantes".

 

Une exposition d’autant plus nécessaire qu’il existe "une vraie demande de la part des marques de trouver de nouvelles solutions qui répondent à de vrais besoins", poursuit Sonia Mamin. Celle qui a repris les rênes du salon monégasque en février 2019 a fait à son arrivée plusieurs constats. "Il manquait une vraie brique d’innovation, un ensemble d’outils de rupture répondant à des problématiques métiers. Et par ailleurs, les entrepreneurs avaient besoin d’être mis en relation avec les bonnes personnes".

 

Des solutions déjà commercialisées

La liste des start-up du Village

 

Botmind, Brandquad, Cheq, Disruptual, Joko, Emailtree, Gobeep, Monibrand, Paywax, PiiVO, Pricinghub, Replika Software, Rogervoice, SimpliField, Syte et Stockly.ai.

En octobre 2019, un appel à projets est lancé. A l’issue de celui-ci, une quarantaine de candidatures sont reçues. 26 jeunes pousses font alors l’objet d’une présélection et doivent présenter leurs projets respectifs. 16 d’entre elles sont finalement retenues, après avoir pitché devant un comité éditorial en décembre. Parmi les critères de sélection, des jeunes pousses âgées de moins de 2-3 ans, et qui ont déjà commercialisé leur innovation. "C’est un point extrêmement valorisant pour une start-up qui montre ainsi que son idée a été éprouvée sur le terrain et a convaincu", indique Sonia Mamin.

 

Dans un écosystème très riche, notamment au niveau du nombre de solutions, quelles ont été les outils identifiés comme incontournables ? "Aujourd’hui, la plupart des points de friction sont assainis ou en passe de l’être", analyse la directrice du salon. Si on regarde la liste des start-up [cf. encadré], il y a toute une partie servicielle, comme Joko ou Stockly.ai, et écoresponsable, comme Disruptual. Le point commun de bon nombre d’entre elles, c’est qu'elles sont liées à de l’optimisation, avec pour objectif la satisfaction du client final et l’augmentation du taux de conversion. Il y a également des solutions d’automatisation pour des tâches à faible valeur ajoutée".

 

Parmi les innovations de rupture "coup de cœur" du comité – qui était composé de Sonia Mamin, de directeurs de l’innovation et de CDO "de très grands retailers" – se trouve Rogervoice, qui propose aux personnes sourdes et malentendantes de téléphoner aux services clients, ainsi qu'aux usagers des entreprises privées et publiques.  

 

Deux prix remis après un vote des participants

Au total, près de 1 000 grands noms du commerce sont attendus lors de l'événément. Les 17 et 18 mars, les jeunes pousses présenteront à nouveau leurs solutions afin de concourir pour deux prix : le Prix de la Communauté, qui récompensera la meilleure innovation e-commerce, et le Prix des CEO, dont les lauréats seront dévoilés lors de la soirée anniversaire, au Chapiteau de Fontvielle le 18 mars. "C'est une accréditation assez inédite de la communauté", résume la dirigeante.

 

Un témoignage de la volonté de renouveler l’événement, qui soufflera donc sa 10ème bougie cette année. "Nous aurons 30% de nouveaux acteurs présents cette année", précise Sonia Manin. Parmi les interventions très attendues, celle d'Amy Vener, Global Head of Retail Strategy chez Pinterest, l’un des réseaux sociaux à suivre à l’heure actuelle sur le commerce.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media