Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Pour ses cinq ans, Flixbus mise sur les innovations numériques

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Choix de la place, géolocalisation en temps réel, divertissement à bord : avec ces nouveautés, l’allemand Flixbus veut garder une "avance technologique" sur le marché du car longue distance.

Pour ses cinq ans, Flixbus mise sur les innovations numériques
Pour ses cinq ans, Flixbus mise sur les innovations numériques © Flixbus

Dès sa création (il y a cinq ans jour pour jour, le 13 février 2013 à Munich), l’Allemand Flixbus imposait de nouveaux standards dans le monde de l'autocar longue distance, avec prises électriques et wi-fi pour tous les passagers. Depuis, ce type d’équipement est devenu incontournable dans le bus, mais aussi dans le train et les VTC. En 2018, pour maintenir un niveau élevé de satisfaction client, la société aux bus verts (opérés par des centaines de PME partenaires) est consciente de devoir se renouveler. "Nous devons garder notre avance technologique sur nos concurrents de la mobilité", juge son directeur général en France, Yvan Lefranc-Morin. Au tour de Flixbus de s’inspirer des recettes d’autres secteurs du transport - VTC, avion, par exemple - pour tirer son épingle du jeu.

 

choisir sa place, une nouveauté payante...

 

 

La start-up annonce plusieurs innovations technologiques en tests dans les prochaines semaines. D’abord un outil de sélection de siège, comme pour les billets d’avion, développé en interne. Il permettra, contre un supplément de 1,50 euro, de choisir les meilleurs places (celles situées à l’avant, avec une vue dégagée) lors de sa réservation. "Ce type de fonctionnalité peut paraître anodine mais elle est complexe à mettre en œuvre, commente Yvan Lefranc-Morin. C’est un énorme boulot algorithmique, nous devons nous adapter à une flotte de 1500 bus en Europe". La fonction sera d'abord testée sur 14 lignes européennes, dont quatre en France (Paris / Brest, Brest / Grenoble, Paris / Strasbourg et Genève / Barcelone).

 

... mais deux nouveaux services inclus dans le prix du billet

Flixbus va aussi proposer deux services gratuits. D’abord la géolocalisation des bus en temps réel à l’approche (semblable aux VTC), grâce au système de GPS TomTom embarqué dans tous les véhicules. Cette nouveauté est en cours de déploiement : elle est déjà disponible sur la version iOS de l’application mobile Flixbus. La marque va aussi proposer un système de divertissement à bord.

Comme celui d’Eurostar et des compagnies aériennes (principalement pour les vols courts), il ne reposera pas sur des écrans intégrés aux sièges mais sur les terminaux mobiles des passagers. Une sélection de films, séries, livres audio leur sera offerte durant leur voyage, en partenariat avec la société suédoise Icomera (filiale d’Engie ineo depuis 2017). Des informations relatives à leur voyage seront également diffusées par ce biais, en complément de l’application mobile Flixbus. L'offre sera d'abord déployée sur les véhicules neufs : Flixbus prévoit l'ajout d'une centaine de cars à sa flotte en 2018.

 

plus de 5 millions de passagers en france en 2017

Flixbus souhaite ainsi continuer à apporter une valeur ajoutée au secteur, libéralisé en France en 2015 par la loi dite "Macron". La start-up allemande a enregistré une hausse de 60% du nombre de ses passagers dans le pays en 2017 (à 5,2 millions au total) sur une offre de 90 lignes (liaisons intérieures et transfrontalières passant par la France). L’entreprise va continuer à grandir et compte créer 50 nouvelles lignes et 50 arrêts supplémentaires (soit un total de 230 arrêts). Flixbus espère atteindre le cap de la rentabilité en France en 2018. Le groupe l’est déjà globalement et a de nouveaux projets d’extension, en Europe de l’Est et aux Etats-Unis.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale