Pour une dizaine de milliards de dollars : Airbnb, l'effrontée

Elles viennent à peine de sortir leur œuf mais, déjà, elles veulent être plus grosses que le bœuf. Avec notre série d’été, pénétrez dans l’univers de ces start-up au succès fou, qui flirtent avec les dix milliards de dollars de valorisation boursière après quelques mois ou années d’existence seulement. Dernier épisode aujourd'hui avec Airbnb, le service de location de logements entre particuliers.

Partager
Pour une dizaine de milliards de dollars : Airbnb, l'effrontée

Airbnb est l’archétype du succès de l’économie collaborative ces dernières années. Louer sa voiture, prêter sa tronçonneuse, troquer des vêtements ou acheter un canapé d’occasion sont devenus des actes quasi quotidiens pour des millions d’internautes. Alors pourquoi ne pas louer temporairement son logement à un voyageur ?

Fondée en novembre 2008 par Brian Chesky et Joe Gebbia, Airbnb (initialement appelé Airbedandbreakfast.com) a bâti sa réussite sur l’idée simple de la location de logement entre particuliers.

mieux valorisée que les grandes chaînes hôtelières

En mars dernier, le site a levé 500 millions de dollars, devenant ainsi l'une des rares start-up de la Silicon Valley à être valorisée à plus de 10 milliards de dollars. Elle vaut aujourd’hui davantage que les plus grandes chaînes hôtelières internationales.

Mais après la période faste vient celle du réalisme. Comme sa consœur Uber, Airbnb fait face à la grogne grandissante des corporations traditionnelles (les hôteliers) et des autorités. Les villes de New York et San Francisco interdisent de louer un logement pendant moins de 29 jours (la manne d'Airbnb) et des utilisateurs de la plateforme commencent à être condamnés à Paris pour sous-location, pratique illégale...

Pas de quoi réduire pour autant l'intérêt des internautes pour le service, qui gagne chaque jour plus d'utilisateurs à travers le monde et de nouveaux logements dans sa gigantesque collection immobilière.

Elodie Vallerey

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS