Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pour une dizaine de milliards de dollars : Xiaomi, l'outsider

Elles viennent à peine de sortir leur œuf mais, déjà, elles veulent être plus grosses que le bœuf. Avec cette nouvelle série d’été, pénétrez dans l’univers de ces start-up au succès fou, qui flirtent avec les dix milliards de dollars de valorisation boursière après quelques mois ou années d’existence seulement. Quatrième épisode aujourd'hui avec Xiaomi. En seulement trois ans, cet acteur s'est imposé comme le numéro un des smartphones en Chine et veut désormais conquérir le monde entier.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pour une dizaine de milliards de dollars : Xiaomi, l'outsider
Pour une dizaine de milliards de dollars : Xiaomi, l'outsider © Xiaomi

Une "success story" made in China. En seulement trois ans, le chinois Xiaomi est parvenu à se hisser en tête des ventes de smartphones sur son marché domestique. Au deuxième trimestre 2014, cette marque encore peu connue à l'étranger a en effet vendu près de 15 millions de téléphones selon le cabinet d'étude Canalys, doublant ainsi pour la première fois le numéro un mondial : Samsung. Un nouveau trophée à ajouter à son tableau de chasse, après avoir doublé Apple l'an dernier.

Inspiré par Apple

Pour réusir sur ses propres terres, l'entreprise s'est d'ailleurs inspiré du champion américain des smartphones. Une comparaison qui ne s'arrête pas au design épuré de ses appareils. Son PDG, Lei Jun, s'est imposé comme un Steve Jobs local, présentant les nouveaux produits de la marque en T-shirt et jean lors d'évènements qui n'ont rien à envier aux célèbres keynotes organisées par la marque à la pomme. C'est lors d'une de ces conférences, en 2013, que le charismatique patron avait notamment annoncé que son entreprise valait désormais 10 milliards de dollars après avoir bouclé une levée de fonds.

A la conquête du reste du monde

Le positionnement de Xiaomi : proposer des smartphones Android de qualité mais à petit prix. Et après les téléphones, la marque veut s'attaquer au marché des tablettes avec un lancement à venir confirmé en mai dernier. Autre chantier en cours : la conquête de part de marché à l'international. En août 2013, l'entreprise chinoise a d'ailleurs recruté le responsable de la gestion des produits Android chez Google, Hugo Barras, pour accélérer son développement hors de Chine.

Pour le moment, son plan de conquête se concentre sur les marchés émergents, Brésil, Inde, Russie, Turquie et Vietnam notamment. En attendant son arrivée dans les pays développées, le phénomène Xiaomi ne fait donc que commencer....

Un reportage sur la présentation du dernier smartphone de Xiaomi, le Mi4 :

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale