Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pourquoi l’IA de Google n’a-t-elle pas de prénom ?

Vu ailleurs Pourquoi Google n’a-t-il pas donné à son assistant intelligent de nom comme Siri, Alexa ou Cortana ? Parce que Google veut que son IA soit une extension naturelle du cerveau de son utilisateur, pas une intelligence externe, explique en substance Jonathan Jarvis, ancien directeur de création de Google lab, interrogé par Business Insider UK.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pourquoi l’IA de Google n’a-t-elle pas de prénom ?
Pourquoi l’IA de Google n’a-t-elle pas de prénom ?

Pourquoi Google n’a-t-il pas donné à son assistant intelligent de nom comme Siri, Alexa ou Cortana ? Parce que Google veut que son IA soit une extension naturelle du cerveau de son utilisateur, pas une intelligence externe, explique en substance Jonathan Jarvis, ancien directeur de création aux Google Labs, interrogé par Business Insider UK.

La nouvelle intelligence artificielle de Google, dévoilée lors de sa grand mess développeurs Google I/o, s’appelle bêtement "Assistant". Ce n’est pas un nom ça. Cela ne claque pas autant que Siri, Alexa ou Cortana. "Adjoint" n’est pas accrocheur. Cela n'a pas d'identité, observe Jillian D'Onfro dans un article paru dans Business Insider UK. Et comment l’interpeler, sinon, que par un "hey Assitant ! " ou "Hey Google !" peu engageant ?

 

Un choix très réfléchi

En fait, le manque de personnalité de l’assistant serait tout à fait intentionnel, selon Jonathan Jarvis, qui a travaillé sur le projet  jusqu'à février dernier (donc pas jusqu’au moment du choix définitif du nom).  Selon lui, Google s’est longtemps interrogé sur la nécessité de donner ou non une identité à son IA.  "Nous avons toujours voulu faire sentir à l’utilisateur qu’il était lui-même l'agent  avec une superpuissance, explique-t-il. Si c’est vous qui créez cet assistant personnel, cela donne une relation différente avec lui."

Pour cette raison, Assistant ne va probablement pas raconter des blagues ou  servir des réponses impertinentes. Et qui dit pas de nom… dit pas de sexe et pas d’identité trop américaine. Google semble avoir pensé à tout…  

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale