Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pourquoi les villes américaines se font la guerre pour avoir la fibre Google

Google Fiber. Le rêve de 34 villes américaines, qui négocient avec l’entreprise l’installation de ce réseau Internet ultra-rapide sur leur territoire. Pourquoi ces municipalités se font-elles la guerre pour que Google les choisissent ? Pas pour bénéficier d’un accès au web 100 fois plus rapide que la moyenne au Etats-Unis ; mais pour stimuler la concurrence apathique du secteur de la fourniture d’accès au net et faire baisser les prix.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pourquoi les villes américaines se font la guerre pour avoir la fibre Google
Pourquoi les villes américaines se font la guerre pour avoir la fibre Google © C.C. - Flickr - Carlos Luna

Le conseil municipal de San Antonio, une ville du sud du Texas, a approuvé le 13 mars la signature d’un contrat de long terme avec une filiale de Google, baptisée Google Fiber Texas. Le géant de la tech commence très progressivement à quadriller le territoire américain avec de la fibre optique, permettant la circulation ultra-rapide d'information sur un nouveau réseau Internet très performant, Google Fiber.  

L’entreprise pourra louer pendant une période initiale de 20 ans des espaces dans la ville pour installer 40 "fiber huts", l’une des principales infrastructures de ce réseau. Le bail pourra ensuite être renouvelé tous les 15 ans. La signature de cet accord de principe a fait l’objet d’une procédure accélérée. San Antonio a voulu prouver à Google que les travaux de voierie nécessaires pour installer la fibre seraient rapides et faciles sur sa circonscription.

100 fois plus rapide

Cela ne signifie pas pour autant que le groupe va installer Google Fiber à San Antonio, souligne My San Antonio. Pour le moment,  le système n’est utilisable qu’à Kansas City, Provo et Austin au Texas. 34 agglomérations voudraient également devenir cobaye du géant du net américain. La façon la plus efficace pour elles de s’attirer les bonnes grâces de la société ? Lui faciliter la vie en minimisant les procédures nécessaires à l’installation des infrastructures.

Pourquoi les villes font-elles la queue ? Pas vraiment pour le service en lui-même : avoir un accès Internet 100 fois plus rapide que la moyenne aux Etats-Unis n’est aujourd’hui pas utile pour les particuliers. Même les entreprises n’ont pour le moment pas besoin d’une bande passante aussi large.

Les villes se pressent au portillon car cette concurrence nouvelle mettra un coup de fouet aux fournisseurs d’accès à Internet. Comme cela s’est produit à Kansas city, ils devraient revoir leurs tarifs à la baisse et améliorer leur service dans les zones concernées. La firme désignera les heureuses élues fin 2014.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale