Pourquoi Xerox, lui aussi, se scinde en deux

Sous la pression du fonds d’investissement de l'activiste Carl Icahn, Xerox est contraint de se scinder en deux.

D’un côté, les solutions historiques d’impression et de traitement de documents. De l’autre, les services basés sur la donnée.

Partager
Pourquoi Xerox,  lui aussi, se scinde en deux
Ursula Burns, PDG de Xerox, sous pression pour scinder en deux le groupe

Ursula Burns, la PDG de Xerox, est-elle en train de céder à la mode de scission d’entreprise? Après HP, Ebay, Yahoo! ou encore CSC, c'est au tour du célèbre groupe d’impression, de reprographie et de traitement de documents de se diviser. L'information, publiée par le Wall Street Journal, est confirmée par la direction lors de la présentationle 29 janvier 2016 des résultats 2015.

Absence de synergies industrielles entre les deux activités

Sous la pression du fu fonds d'investissement de l'activiste Carl Icahn, Xerox va se scindeer en deux. D’un côté, l’activité historique de matériels d’impression, de reprographie et des services de traitement de documents, qui représente 90 000 personnes dans le monde et un chiffre d’affaires de près de 9 milliards de dollars. De l’autre, l’activité de services numériques basés sur la donnée dans les domaines des transports, de la santé ou des télécoms, qui représente 40 000 personnes et un chiffre d’affaires d’environ 10 milliards de dollars. Cette branche a été développée à la faveur du rachat en 2010 de la société américaine de services de gestion des processus ACS (Affiliated Computer Services) pour 6,4 milliards de dollars. Elle compte déjà pour près de 55% dans le chiffre d’affaires total.

Apriori, il y a peu de synergies industrielles entre les deux activités. L’intérêt de l’intégration est plutôt financier. Le groupe américain misait sur le développement des services, un domaine considéré comme plus porteur, pour compenser le déclin inexorable de l’activité historique d’impression et de reprographie.

Résultats mitigés de la diversification dans les services

Le problème d’Ursula Burns, c’est que les résultats de cette diversification ne semblent pas au rendez-vous. Sur les neuf premiers mois de l’année 2015, l’activité dans les services affiche un chiffre d’affaires en baisse de 3% à 7,6 milliards de dollars. C’est moins que la chute de 11% de l’activité dans le document (5,5 milliards). Mais sur le troisième trimestre 2015, les services déplorent une perte de 184 millions de dollars, contre un bénéfice de 227 millions pour les solutions d’impression.

Fondé en 1906, Xerox reste un groupe mythique, le berceau d’inventions qui ont bouleversé le numérique, comme la souris d’ordinateur, les réseaux locaux Ethernet ou encore l’interface informatique graphique.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS