Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

PowerUp lève 5 millions d'euros pour déployer sa solution d'optimisation des batteries lithium ion

Levée de fonds La start-up PowerUp fait entrer EDF à son capital dans le cadre d’une levée de fonds de 5 millions d’euros. La jeune pousse française veut accélérer son développement, d’une part en se renforçant sur le marché français, et d’autre part en élargissant son activité en Europe et en Amérique du Nord.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

PowerUp lève 5 millions d'euros pour déployer sa solution d'optimisation des batteries lithium ion
PowerUp lève 5 millions d'euros pour déployer sa solution d'optimisation des batteries lithium ion © PowerUp

PowerUp a annoncé le 26 novembre avoir bouclé un nouveau tour de table auprès de son investisseur historique Supernova Invest, de ses business angels et du groupe EDF via son Corporate Venture et incubateur EDF Pulse Croissance. Cette levée de fonds, qui s’élève à 5 millions d'euros, doit lui permettre de poursuivre son développement en France et en Europe.

Ce nouveau cycle de financement marque également "le début d’une nouvelle ère", selon la jeune pousse, qui annonce s’attaquer au marché international du stockage massif d’énergie (ESS – Systèmes de stockage d’énergie). La poursuite du développement sur le marché français et en Europe et en Amérique du Nord s’accompagne du recrutement de 25 personnes d’ici 2 ans, aussi bien sur la partie ingénierie que commerciale.

Mesurer l’état de santé réel de la batterie
Lancée en 2017 par Josselin Priour, PowerUp développe une technologie fondée sur une dizaine d’années de recherche du CEA-LITEN et 7 brevets. La start-up a mis au point technologie propriétaire qui permet de fiabiliser la gestion et prolonger la durée de vie des batteries lithium ion. Ses solutions ont pour objectif d’optimiser les performances et les durées de vie des batteries afin de rendre les futurs systèmes de stockage plus compétitifs. Sa technologie MAP (Mesurer, Agir, Prédire) préserve la batterie tout au long de sa vie, "quels que soient son utilisation et l’environnement dans lequel elle évolue".

L’activité de PowerUp s’inscrit dans un contexte de transition énergétique avec une augmentation exponentielle des volumes de batterie. "Les utilisateurs sont obligés de remplacer leurs batteries de manière précoce, par précaution, ce qui pose un réel problème écologique", souligne la jeune pousse. La start-up établit donc un diagnostic et mesure l’état de santé réel de la batterie, "à 2% près", en garantissant ainsi son autonomie.

La solution "augmente (jusqu’au double) la durée de vie de la batterie grâce à une charge dynamique, en fonction de son état de santé, de l’environnement et de son usage", poursuivent ses concepteurs. L’outil prédit par ailleurs la durée de vie des batteries selon les scénarios d’usages et permet de remplacer les batteries au bon moment.

Un partenariat entre la R&D d’EDF et PowerUp
PowerUp vise les fabricants et exploitants utilisant des batteries pour des usages en cyclage ou des batteries de secours. Après plusieurs expérimentations avec la SNCF Réseau, EDF, Schneider Electric ou encore Crédit Agricole Nord Midi Pyrénées, la start-up commencera sa production en 2021.

Actionnaire pour un montant qui n’est pas précisé, EDF va utiliser la technologie MAP dans le cadre du Plan de Stockage du groupe EDF, qui prévoit l’installation de 10 GW de nouveaux moyens de stockage d’ici à 2035. "L’investissement au capital de PowerUp réaffirme la volonté d’EDF d’être un acteur majeur de la transition énergétique et de la production bas carbone". Cette prise de participation permet aussi la signature d’un partenariat entre la R&D d’EDF et PowerUp. Il vise à pour accélérer "le développement d’algorithmes plus performants pour le pronostic et le diagnostic de l’état des batteries".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.