Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Première défaite pour Intel dans la réalité virtuelle avec l'arrêt du projet Alloy

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Annoncé en grande pompe en 2016, le projet Alloy s'arrête déjà. Et pour une simple raison : la technologie de casque de réalité virtuelle tout-en-un d'Intel n'a pas réussi à attirer de partenaire. Un dur constat alors que son concurrent Qualcomm connaît de son côté un beau succès.

Première défaite pour Intel dans la réalité virtuelle avec l'arrêt du projet Alloy
Première défaite pour Intel dans la réalité virtuelle avec l'arrêt du projet Alloy © Intel Corporation

Intel va-t-il voir un autre marché lui échapper au profit des processeurs ARM ? Le géant de Santa Clara a annoncé le 22 septembre 2017 qu'il met un terme à son projet de casque de réalité virtuelle tout-en-un baptisé "Alloy". L'information a été dénichée par le site spécialisé Road to VR. Le projet Alloy était un concept de référence destiné à convaincre les constructeurs de fabriquer leurs casques grand public à partir de la technologie d'Intel (processeurs mais aussi caméra RealSense). Malheureusement pour le fondeur de Santa Clara, sa proposition n'a pas rencontré le succès escompté.

 

Évincé par Qualcomm

Il est difficile de ne pas faire le lien entre cet abandon et le succès du concept de référence de son concurrent Qualcomm. Celui-ci est disponible sur le marché depuis un an (tandis qu'Alloy ne l'aurait été que fin 2017) et a décroché déjà plusieurs partenaires de taille (Google, Lenovo, HTC) en plus de rumeurs sur son utilisation par Oculus et Xiaomi. En parallèle, les constructeurs de l'écosystème PC se sont ralliés autour d'une solution moins chère créée par Microsoft et qui n'intègre pas la partie calcul (les casques devant être connectés à un ordinateur).

 

Intel ne jette pas l'éponge

Malgré l'arrêt du projet Alloy, Intel n'abandonne pas la réalité virtuelle. Il continue d'investir dans la capture de contenus au travers de Woke, une start-up qu'il a rachetée il y a un an. Il travaille également avec HTC sur une technologie de connexion sans-fil entre les casques de réalité virtuelle et les PC, et sponsorise plusieurs évènements eSport en VR. Les puces de sa filiale Movidius restent aussi très pertinentes dans le domaine de la réalité augmentée, et le développement de la technologie de capteurs RealSense se poursuit.

 

Reste que l'abandon du projet Alloy est une première défaite sur le marché VR, et qu'après avoir raté le coche dans les smartphones, Intel se doit de se ressaisir.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale