Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Première livraison par drone sur l'île de Wight, au Royaume-Uni

Vu ailleurs Vidéo Le Royaume-Uni lance un pilote de livraison par drone afin de desservir rapidement l'île de Wight située au sud de l'Angleterre. Le drone Windracers, issue d'un partenariat entre la start-up et l'université de Southampton, a réalisé une première livraison. Le drone peut transporter jusqu'à 100 kg et voler 1 000 kilomètres.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Première livraison par drone sur l'île de Wight, au Royaume-Uni
Première livraison par drone sur l'île de Wight, au Royaume-Uni © Windracers

Le Royaume-Uni a lancé un pilote de livraison par drone. L'objectif étant de trouver une solution pour desservir rapidement l'île de Wight. Située au sud du Royaume-Uni, cette île est séparée de l'Angleterre par un bras de mer pouvant faire jusqu'à 8 kilomètres de large. En raison de l'épidémie de Covid-19, le nombre de trajets réalisés en ferry a été réduit ce qui a poussé le gouvernement a accélérer la mise en place de ce pilote, assure la BBC.

Le drone Windracers peut transporter 100 kg

Le drone utilisé pour cette première traversée a été développé par l'université de Southampton pour la start-up Windracers qui propose des solutions de transport pour distribuer de l'aide alimentaire. Cela fait trois ans que les partenaires travaillent ensemble au développement du  Windracers. Le drone peut réaliser des trajets de 1 000 kilomètres et transporter jusqu'à 100 kg de charge. "Une plate-forme bon marché comme celle-ci peut livrer de manière fiable de nombreuses choses et peu voler de nuit, dans le brouillard ou par mauvais temps", résume Jim Scanlan, un professeur de l'Université de Southampton, cité par Reuters.

Pour son premier trajet, le drone a transporté des échantillons de l'aéroport Solent jusqu'à l'aérodrome Binstead situé sur l'île Wight. Il a effectué ce trajet en moins de 20 minutes, assure Windracers, alors que les ferrys mettent 30 minutes à réaliser cette traversée. Le drone Windracers peut réaliser jusqu'à 10 vols par jour si cela est nécessaire.

 

 

Ce pilote fait partie d'un projet du gouvernement visant à développer un système de transport permettant à des aéronefs habités et non habités d'opérer de manière sécurisé dans le même espace aérien, assure Reuters. Un besoin qui va se faire croissant si les essais de livraisons par drone continuent à se multiplier. Que ce soit le spécialiste de la logistique UPS ou le projet de Google Wing, ce sujet semble en intéresser plus d'un.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media