Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Près du Havre, Webaxys inaugure un datacenter alimenté au solaire et par des vieilles batteries de Nissan

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Webaxys inaugure mardi 21 juin à Saint-Romain de Colbosc (Seine-Maritime) un datacenter en partie autonome en énergie. 4 de ses baies (sur 30) sont autonomes énergétiquement, alimentées par des panneaux photovoltaïques installés sur le toit, l’énergie est stockée par des batteries de véhicules de seconde vie fournies par Nissan et la gestion de l’énergie assurée par Eaton. Conçu dans le cadre du projet "GreenDataNet" financé par la Commission européenne, ce projet pilote est considéré comme une première européenne.

Près du Havre, Webaxys inaugure un datacenter alimenté au solaire et par des vieilles batteries de Nissan
Près du Havre, Webaxys inaugure un datacenter alimenté au solaire et par des vieilles batteries de Nissan © Webaxys

Webaxys, hébergeur et opérateur télécom pour les entreprises, inaugure mardi 21 juin à Saint-Romain de Colbosc (Seine-Maritime) un data center fonctionnant en partie en autonomie énergétique. Sur les 30 baies que comporte ce datacenter, 4 sont aujourd’hui autonomes en énergie. "Bientôt 8", explique Emmanuel Assié, dirigeant fondateur de Webaxys dont le siège est à Sotteville-les-Rouen et qui réalise 1,4 million d’euros de chiffre d’affaires avec dix  collaborateurs. Les 26 autres baies sont pour l'instant alimentées par le réseau électrique classique dans le cadre d’un contrat EDF "énergie verte".

 

Le concept d’autonomie énergétique que l’opérateur régional présente comme une "première européenne" a été conçu dans le cadre du projet "GreenDataNet" financé par la Commission européenne et présenté en marge de la COP 21 en décembre 2015 à Paris.  Les quatre baies sont alimentées par 60 mètres carrés de panneaux photovoltaïques installés sur le toit du datacenter. L’énergie photovoltaïque est stockée par des batteries de véhicules électriques fournies par Nissan. Il s’agit de batteries de seconde vie qui n’ont plus la puissance suffisante pour le démarrage d’un véhicule. La gestion de l’énergie électrique (stockage, distribution) est assurée par un onduleur développé par Eaton spécifiquement pour ce projet.

 

Ferrero France, premier client

"Webaxys a été le catalyseur du projet GreenDataNet. En l’espace de six mois, nous avons fait passer le projet du concept à la réalité concrète", se réjouit Emmanuel Assié. Le datacenter se prépare à accueillir Ferrero France, basé à Mont-Saint-Aignan près de Rouen (Seine-Maritime), son premier client pour la partie autonome en énergie. Le groupe chocolatier va y héberger une application big data développée par Saagie (ex Creative Data), la start-up rouennaise spécialisée dans l’analyse prédictive.

 

Avec ce datacenter, Emmanuel Assié a la conviction d’inaugurer une "nouvelle ère dans le monde des datacenters". Il planche sur un autre projet de proximité, également en Normandie : "Ce sera un équipement de même capacité (30 baies, avec une extension à 60 baies), avec une plus grande autonomie énergétique et une efficience accrue en termes de refroidissement ". Le dirigeant rappelle que les datacenters français consomment entre 7 et 10% de l’électricité produite en France.

 

Selon lui regarder une vidéo d’une heure sur Internet consomme autant qu’un réfrigérateur de dernière génération pendant un an et qu’envoyer un mail avec une pièce jointe d'1 méga représente 19 grammes de CO2, soit l’équivalent d’une ampoule basse consommation de 20 watts allumée pendant une heure. Aujourd’hui, quand la température extérieure reste en dessous de 28 degrés, le refroidissement se fait par air, mais au-delà, Webaxys utilise des moyens importants pour refroidir, ce qui consomme beaucoup d’énergie. "Dans le prochain datacenter, nous nous passerons de ces moyens mécaniques. Nous n’exploiterons plus de système de refroidissement", assure Emmanuel Assié. Comment ? Nous n'en saurons pas plus...

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale