Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

PrestaShop, Oney et PayPlug lancent un module de paiement fractionné

Le leader du paiement fractionné en France, Oney (BPCE), s'associe au réseau de e-commerçants de Prestashop et à la fintech PayPlug pour préempter le marché.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

PrestaShop, Oney et PayPlug lancent un module de paiement fractionné
PrestaShop, Oney et PayPlug lancent un module de paiement fractionné © Visa

La plateforme de création et de gestion de boutiques en ligne Prestashop, la banque Oney (détenue par BPCE, majoritaire et Auchan), et la fintech PayPlug (groupe BPCE également), qui propose des solutions de paiement omnicanal par carte bancaire aux PME, lancent un module de paiement fractionné avec l'ambition qu'il devienne la "référence du marché" sur la cible des PME. 

A eux trois, les partenaires sont également présents en Espagne. 136 000 sites gérant leur boutique par Prestashop dans ces trois pays auront accès au module de paiement fractionné, intégré à la plateforme. Les clients pourront choisir entre une formule en trois ou quatre fois sans frais, pour un crédit à deux ou trois mois. De leur côté, les marchands recevront immédiatement le paiement intégral de la commande. Le module sera disponible en France et en Italie fin avril, cet été en Espagne, et par la suite dans d'autres pays européens.

Un partenariat qui mise sur la puissance
Les trois partenaires mettent en commun les 15 000 clients de PayPlug en France et en Italie, les 13 000 partenaires marchands d'Oney, qui revendique un paiement fractionné sur trois en France, et les 22 milliards d'euros de transactions réalisées par les sites Prestashop (chiffres 2020).

Selon le cabinet de conseil spécialisé dans la fintech Kaleido Intelligence, le marché mondial du paiement fractionné pourrait atteindre 250 milliards de dollars en 2025. D'après un sondage Harris Interactive pour l'Observatoire Cetelem publié début mars, 44% des Français ont recours à cette méthode de paiement, particulièrement populaire auprès des moins de 35 ans.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.