Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Prise en main] Le Snapdragon XR2 permet un vrai bond en avant graphique par rapport à l'Oculus Quest

Prise en main Qualcomm a donné quelques démonstrations privées des capacités visuelles de sa nouvelle puce Snapdragon XR2 à l’occasion de sa grand-messe annuelle. Elles représentent un progrès significatif par rapport à la génération actuelle de casques de réalité virtuelle autonomes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Prise en main] Le Snapdragon XR2 permet un vrai bond en avant graphique par rapport à l'Oculus Quest
[Prise en main] Le Snapdragon XR2 permet un vrai bond en avant graphique par rapport à l'Oculus Quest © Julien Bergounhoux

Quelques journalistes et analystes, dont L’Usine Digitale, ont pu avoir accès à une démonstration d’un prototype de casque de réalité virtuelle utilisant la puce Snapdragon XR2 lors du Tech Summit 2019 de Qualcomm.

 

Un cas d'usage collaboratif par Spatial et Purina

Elle était effectuée par la start-up Spatial et utilisait son application de travail collaboratif du même nom, que nous avions déjà testée en mai 2019 lors de Microsoft Build. Trois participants étaient impliqués dans la démonstration, l’un utilisant un Oculus Quest, l’autre un HoloLens 2 et le dernier un prototype XR2. Des appareils qui, accessoirement, utilisent tous des puces Qualcomm. Un smartphone faisait figure de quatrième participant passif pour filmer la session.

 

Le scénario était un brainstorming sur le packaging de sacs de croquettes Purina (groupe Nestlé) et sur leur présentoir en magasin. Les fonctionnalités de Spatial ont un peu progressé depuis 6 mois, mais le principe reste le même : chaque participant a accès à un mur contenus qu’il peut partager dans un espace immersif. Il est ensuite possible de modifier ou d’annoter le ou les produits en temps réel, ainsi que de changer d’environnement pour faire des mises en situation.

 


Le prototype XR2 utilisé. Il n'a pas vocation a être distribué au-delà de cette démonstration.

 

Une qualité d'affichage impressionnante

Le prototype XR2 auquel nous avons eu accès avait pour unique objectif de montrer la résolution d’affichage supérieure que permet la nouvelle puce (un maximum de 2880 x 2880 pixels par œil). Et force est de reconnaître que la clarté était sans commune mesure avec celle de l’Oculus Quest. Du texte auparavant flou et difficilement lisible dans l’application y était beaucoup plus net, et l’expérience de manière générale donnait l’impression d'être passé d’un écran SD à un full HD. Nous avons aussi pu remarquer que l'une des images utilisée pour texturer les paquets de croquette était de meilleure qualité que les autres, chose difficilement discernable sur le Quest.

 

Ce petit aperçu du futur nous a laissé très enthousiaste quant aux futurs casques autonomes qui s’appuieront sur le XR2, d’autant qu’il bénéficie de nombreuses autres améliorations et nouvelles fonctionnalités, que nous abordons dans cet article. Les premiers appareils l’intégrant arriveront sur le marché dès 2020, avec de potentielles annonces au premier trimestre.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media