Prism pourrait coûter 35 milliards de dollars au cloud américain

Partager

Les États-Unis sont les pionniers et les leaders du cloud. Mais le scandale Prism et les révélations qui l’ont accompagné pourraient bien porter prejudice à cette industrie outre-Atlantique. Et assez rapidement. Dans une note récente, intitulée "How much will Prism cost the U.S. cloud computing industry?" (Combien Prism coûtera-t-il à l'industrie américaine du cloud?), l’Information Technology & Innovation Foundation, implantée à Washington, émet deux hypothèses. Dans le meilleur des cas, d’ici à 2016, les pertes pour les fournisseurs de cloud américains atteindraient 21,5 milliards de dollars (16 milliards d’euros). Au pire, le manque à gagner serait de 35 milliards de dollars. La cause ? La perte de 10% à 20% du marché étranger (en Europe et en Asie).

Luis Ivars

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS