Prism : une coalition de géants de la technologie demande plus de transparence de l'Etat américain

Google, Facebook, Microsoft et Apple font partie d'un groupe de 63 signataires d'une lettre prévue jeudi 18 juillet, pour demander à l'administration Obama la permission de diffuser plus d'informations sur les requêtes du gouvernement en matière de surveillance.

Partager
Prism : une coalition de géants de la technologie demande plus de transparence de l'Etat américain

Un groupe incluant des investisseurs, des ONG, et les poids lourds de la Silicon Valley tels que Google, Facebook, Microsoft et Apple, tente d'exiger jeudi 18 juillet du président américain et des membres du Congrès plus de transparence, suite aux révélations sur le programme de surveillance électronique qui a entaché leur réputation.

AllThingsD révèle, que cette alliance va demander à l'Etat de pouvoir spécifiquement reporter combien de requêtes gouvernementales sont reçues, combien d'individus, de comptes ou d'appareils sont concernés et pour quel type d'information, enfin le nombre de requêtes qui ont pour but le contenu des communications, ou l'information sur l'inscription d'un abonné.

Le groupe souhaite également que le gouvernement suive cet exemple et publie de son côté un rapport de transparence, incluant le nombre d'individus concernés et le nombre total de requêtes faites.

Alliance de taille

C'est le plus gros effort à ce jour des acteurs de la technologie pour réclamer plus de transparence étatique sur le contrôle de l'information. La liste des signataires inclut en plus des géants précédemment cités, AOL, Dropbox, LinkedIn, Tumblr, Twitter, Yahoo, Union Square Ventures, Human Rights Watch ou encore Reporters sans frontières.

Voici un extrait de la lettre, rapporté par AllThingsD : "De la même façon que les Etats-Unis ont été depuis longtemps des innovateurs sur l'Internet, ses produits et services, ils devraient également être des innovateurs en matière de création d'outils pour s'assurer que le gouvernement est transparent, responsable et respectueux des libertés civiles et des droits de l'homme."

Une noble initiative, qui doit maintenant obtenir des résultats pour rassurer la population en matière de protection de la vie privée et transparence de la surveillance électronique gouvernementale.

Nora Poggi

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS