Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Privé de Google, Huawei choisit Qwant comme moteur de recherche par défaut de ses smartphones

Alors qu’il dévoile ses nouveaux smartphones, les P40 et P40 Pro, Huawei indique que leur moteur de recherche par défaut sera Qwant.  Un partenariat inattendu, mais qui témoigne du choix limité qui est laissé au constructeur chinois, puisqu'il ne peut plus faire appel aux entreprises américaines.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Privé de Google, Huawei choisit Qwant comme moteur de recherche par défaut de ses smartphones
Privé de Google, Huawei choisit Qwant comme moteur de recherche par défaut de ses smartphones © Huawei

Malgré la pandémie de Covid-19, Huawei a annoncé ses nouveaux modèles de smartphones haut de gamme, les P40 et P40 Pro, le 26 mars 2020. Dépourvus de composants et de services d’origine américaine, suite à l’embargo imposé contre l'entreprise par l’administration Trump depuis mai 2019, ces appareils seront notamment contraints de se passer du moteur de recherche de Google. Huawei a trouvé son remplaçant : il fera appel au Français Qwant, avec qui il était en pourparlers depuis plusieurs années.

Conséquence de l'embargo américain

Cette annonce intervient alors que le géant chinois a indiqué il y a quelques semaines avoir retenu Tom Tom pour remplacer nativement le service Google Maps. Il en sera de même avec Qwant, qui sera préinstallé sur l’ensemble des nouveaux téléphones de la marque en usine. L’application proposée donnera accès au moteur de recherche, ainsi qu’à une rubrique dédiée à l’actualité sur le modèle de ce que propose Google. Les fonctionnalités qui demeurent en bêta, telles que Qwant Maps, seront aussi accessibles.

À noter que les P40 et P40 Pro embarquent le navigateur maison de Huawei en lieu et place de Google Chrome. Et, là aussi, c’est le moteur de recherche de Qwant qui se charge par défaut. Il reste possible de sélectionner Bing ou Google dans les réglages. Ce partenariat entre le Français et le Chinois ne concerne, pour l’heure, que certains marchés européens – la France, l’Allemagne et l’Italie. Une extension de la zone géographique couverte serait néanmoins déjà envisagée. L’opération est une aubaine pour le moteur de recherche français, connu pour ses positions aux antipodes de celles de Google en matière de protection de la vie privée.

QUE PROPOSENT LES NOUVEAUX P40 ET P40 PRO ?

L'annonce de ce partenariat avec Qwant a donc été réalisée au cours de la présentation des nouveaux modèles haut de gamme de Huawei : les P40 et P40 Pro. Ces derniers affichent des performances améliorées, grâce à un processeur Kirin 990, que le fabricant dit être "23% plus puissant que la génération précédente". Compatibles avec un chargeur sans fil "ultra-rapide" de 40 W, ces smartphones disposent respectivement d’écrans de 6,58 et 6,1 pouces.

Fidèle à son habitude, la marque au lotus a mis l’accent sur la photographie. Elle assure que ses nouveaux capteurs permettront de limiter la couleur jaunâtre qui était observée sur les anciens modèles du fait de la capacité de ses appareils à "engranger un maximum de lumière". Les téléobjectifs permettent de zoomer jusqu’à 10 fois en optique, 20 en hybride et même 100 en numérique.

Comme attendu, le Google Play Store disparaît pour laisser place à la Huawei App Gallery… qui, dixit la firme de Shenzhen, "se remplit progressivement et bénéficie d’exclusivités". Celia, l’assistant vocal de la marque au lotus, est pour la première fois embarqué dans un appareil pour remplacer Google Assistant. Ces moutures 5G seront disponibles le 7 avril aux tarifs de 799 euros pour le P40 et 999 pour le P40 Pro, avec respectivement 128 et 256 Go de mémoire.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Jacques Karpowicz
31/03/2020 21h04 - Jacques Karpowicz

J'ai un P30 depuis le printemps derniers et j'ai tout de suite télécharger Qwant ! Je suis passionné d'info et avec Qwant je peux choisir entre plusieurs médias pour le même article...Ce qu'il est impossible de faire avec Google ! Je peux ainsi choisir un média pour lire un article complet sans devoir m'abonner pour lire la suite de ce qui m'intéresse alors qu'avec Google la moitié des article même à une proposition d'abonnement et on ne peut pas y échapper puisque Google ne propose qu'un média par article !! Last but not least = les articles publiés (tous médias confondus) sons publiés SANS Pub... Un soupçon de liberté en somme mais, j'insiste un soupçon seulement car nous savons tous que toutes les applications du monde laissent des portes ouvertes bien cachées et malheureusement très efficaces... Nous ne sommes ni dupes, ni naïfs

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media