Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

ProGlove lève 40 millions de dollars pour imposer son gant connecté dans le secteur de la santé

Levée de fonds Vidéo ProGlove a annoncé lundi 9 septembre 2019 avoir levé 40 millions de dollars auprès de Summit Partners. Avec ce nouveau financement, la start-up allemande entend poursuivre son internationalisation... et conquérir le secteur de la santé, l'un des rares à ne pas (encore ?) avoir succombé à ses gants connectés.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

ProGlove lève 40 millions de dollars pour imposer son gant connecté dans le secteur de la santé
ProGlove lève 40 millions de dollars pour imposer son gant connecté dans le secteur de la santé © ProGlove

Du chemin a été parcouru, depuis le défi "Make It Wearable" du géant Intel en 2014. La start-up ProGlove, qui a remporté le troisième prix à l’époque, a annoncé lundi 9 septembre 2019 avoir levé 40 millions de dollars – soit environ 36 millions d’euros – auprès de Summit Partners. L’entreprise entend exploiter ce financement pour "étendre sa présence internationale et soutenir sa mission qui consiste à relier la main-d’œuvre humaine à l’Internet des objets industriels".

 

UNE NUMéRISATION 50 % PLUS EFFICACE

Basée à Munich (Allemagne), ProGlove a conçu des gants connectés capables de scanner des pièces dans un entrepôt. De quoi éviter d’avoir à se saisir d’un lecteur de code barres en permanence, ce qui ferait perdre "jusqu’à quatre secondes par action" en moyenne. "Dans une usine, le temps c’est de l’argent", expliquait à L’Usine Digitale le cofondateur de la start-up Thomas Kirchner, à l’occasion du salon CeBIT en 2015.

 

Les données sont dans le même temps numérisées directement dans le cloud. Certains clients affirment que la méthode leur a permis d’obtenir une amélioration de l’efficacité de la numérisation de l’ordre de 50 %. Plébiscitée par les industriels, la solution serait aujourd’hui employée par quelque 500 entreprises de divers secteurs – telles que BMW, Audi, Bosch, Daimler ou Lufthansa Technik.

 

 

Nouveauté : le gant de ProGlove fournit depuis peu une rétroaction directe à l'utilisateur via des signaux optiques, haptiques et acoustiques. Par voie de communiqué, Andreas Koening, le PDG de la start-up, s’est réjoui de cette levée de fonds : "Les technologies 'wearables' définissent l'avenir des processus d'assemblage, de production et de logistique. Nos gants connectés sont conçus pour fonctionner comme un prolongement naturel des outils des travailleurs, renforçant le rôle de l'homme dans le monde automatisé d'aujourd'hui." 

 

L'entreprise entend apporter sa pierre à l'édifice, et ces nouveaux financements devraient lui ouvrir les portes qui lui étaient encore fermées. Aujourd'hui valorisée à hauteur de 100 000 millions de dollars, ProGlove entend recruter massivement pour conquérir le secteur de la santé. Mais seulement une fois qu'elle aura conquis l'international.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media