Project Stream : Google teste le cloud gaming dans Chrome avec Assassin’s Creed Odyssey

Google s'attaque au marché du jeu vidéo par le biais du cloud. L'entreprise vient d'annoncer Project Steam, un test technique qui vise à mesurer la faisabilité du cloud gaming pour un jeu à gros budget. Le titre qui fera office de test est Assassin's Creed Odyssey, développé par Ubisoft.

Partager
Project Stream : Google teste le cloud gaming dans Chrome avec Assassin’s Creed Odyssey

Google s'intéresse au cloud gaming. L'entreprise a annoncé le 1er octobre 2018 un "test technique" baptisé Project Stream pour mesurer la faisabilité de jouer à un jeu vidéo de haut vol dans Chrome, son navigateur web. Il s'agit d'un système dit de "game-streaming", c'est-à-dire que le jeu tourne sur les serveurs de Google, et que seule l'image est diffusée en temps réel à l'utilisateur. Cela permet de jouer à des titres exigeants sur une machine peu puissante.

Pour les besoins de ce test, Google a fait appel à Ubisoft et à son jeu Assassin’s Creed Odyssey, dont la date de sortie est fixée au 5 octobre. Un nombre limité de joueurs peut s'inscrire sur le site du projet pour participer et y jouer gratuitement. Il faut pour cela avoir une connexion Internet avec un débit d'au moins 25 Mb/s et résider aux Etats-Unis.

Le cloud gaming est en plein essor

Si Google a choisi un jeu à gros budget de ce type, c'est pour justement tester les limitations techniques du cloud gaming, qui s'avère beaucoup plus complexe que la diffusion de médias passifs comme la musique ou la vidéo. Les commandes du joueur doivent en effet être envoyées et exécutées sur le serveur, puis se répercuter en temps réel à l'écran pour que l'expérience soit viable. Si le temps de latence est suffisamment faible (de l'ordre de quelques dizaines de millisecondes), l'effet est transparent pour le joueur. S'il est trop important, cela devient injouable.


Une vidéo d'Assassin's Creed Odyssey tournant sur Projet Stream

Google n'est pas le premier à tenter de relever ce défi. OnLive s'y est frotté au début des années 2000, suivi par Gaikai (racheté par Sony) et une dizaine d'autres. Il existe aujourd'hui plusieurs services de ce type, comme PlayStation Now, GeForce Now, LiquidSky ou Blacknut. On sait par ailleurs que Microsoft travaille sur la question, de même qu'EA, qui a récemment racheté GameFly Streaming. La principale difficulté pour ces services est le nombre de clients encore assez réduit qu'ils peuvent servir du fait de leurs exigences techniques (latence et bande passante).

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS