Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

PSA confirme son come back aux Etats-Unis… par le biais de Travelcar

Levée de fonds Travelcar part en voyage… aux Etats-Unis. La start-up d'autopartage se lance en Amérique du Nord avec le soutien de PSA et Maif, qui la financent à hauteur de 15 millions d'euros. Une façon pour le constructeur de s'implanter aux Etats-Unis.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

PSA confirme son come back aux Etats-Unis… par le biais de Travelcar
PSA confirme son come back aux Etats-Unis… par le biais de Travelcar © Travelcar

Prochains arrêts pour Travelcar : Los Angeles et San Francisco. La start-up d'autopartage va déployer son offre dans les deux aéroports (les deuxièmes et septièmes plus fréquentés du pays) dès le 1er avril 2017. C'est une étape importante pour la jeune pousse française, déjà présente sur dix territoires européens. Elle revendique 300 000 utilisateurs.

 

La société créée en 2012 loue les véhicules stationnés près des hubs de transports lorsque leurs propriétaires partent en voyage. Ceux-ci peuvent alors bénéficier d'un stationnement gratuit. Leur voiture est louée à d'autres particuliers à des tarifs défiant toute concurrence (-50% par rapport aux offres classiques). Pour les propriétaires qui ne souhaitent pas louer leur véhicule, TravalerCar a prévu une formule de stationnement discount.

 

Pour financer son aventure américaine, Travelcar a levé 15 millions d'euros auprès de ses fidèles partenaires PSA et Maif. Ceux-ci avaient participé à la précédente levée de fonds de 5 millions d'euros en 2016.

 

Come back aux USA pour psa

PSA y voit une opportunité de revenir aux Etats-Unis, un marché abandonné en 1991 par Peugeot et Citroën. En 2016, lors du lancement du programme Push to pass, le groupe automobile s'est donné dix ans pour effectuer un retour progressif sur le continent. Il compte y parvenir par le biais de nouveaux services de mobilité. PSA travaille d'ailleurs avec Bolloré au lancement d'une offre d'autopartage de type Autolib dans plusieurs grandes villes américaines, dont Los Angeles. A l'automne 2016, PSA a signé un partenariat avec la société canadienne Communauto, un autre spécialiste de l'autopartage. Avec Travelcar, le Français va pouvoir poursuivre son offensive.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale