Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

PSA fait le plein de fonctions connectées

Sur le salon de l’automobile de Paris, PSA Peugeot-Citroën présente ses dernières innovations en matière de connectivité. Des fonctions qui facilitent la vie du conducteur, mais améliorent aussi la sécurité.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

PSA fait le plein de fonctions connectées
PSA fait le plein de fonctions connectées © PSA

Au Mondial de l’automobile de Paris, PSA Peugeot-Citroën affirme sa volonté d’aller vers toujours plus de connectivité. "Nous avons été pionnier en la matière avec l’offre d’appel d’urgence e-call, lancée en 2003, ou encore les fonctions d’info trafic intégrées à la navigation, lancées en 2006", expose Brigitte Courtehoux, directrice véhicules et services connectés chez PSA. Le constructeur revendique une position de premier constructeur en Europe en nombre de véhicules connectés, avec 1,6 million de voitures déjà en circulation.

Parmi les dernières fonctions proposées par PSA, le Link MyPeugeot (ou son pendant Link MyCitroen) prévient le conducteur des prochaines interventions à réaliser sur le véhicule, et propose un guidage jusqu’à destination (l’itinéraire voiture devient un itinéraire piéton et est envoyé dans le smartphone du conducteur pour le guider une fois la voiture garée).

La maintenance facilitée

La maintenance aussi est facilitée. Grâce à la fonction Scan MyPeugeot (ou Scan MyCitroen), il suffit de prendre une photo de sa roue crevée pour accéder à un manuel en ligne expliquant comment la changer. Ou de prendre une photo du moteur pour apprendre à effectuer certains contrôles soi-même. Pour tout ce qui touche au télédiagnostic ou à la télémaintenance, en revanche, les premières solutions ne devraient pas sortir avant l’an prochain. "Il reste des questions de sécurité à régler, car si un technicien peut intervenir sur la voiture il faut s’assurer qu’un hacker ne puisse en prendre le contrôle", note Thierry Le Hay, directeur innovations et systèmes embarqués.

Qu’en est-il de l’avenir de la voiture connectée ? En matière d’usages, "nous allons continuer de travailler en suivant les quatre axes que nous avons suivis jusqu’ici, à savoir gagner en sécurité, gagner du temps, économiser de l’argent, et profiter de la vie", poursuit Brigitte Courtehoux. Par profiter de la vie, il faut comprendre accéder à des services de divertissement ou d’information. Bien entendu, certaines fonctions couvrent plusieurs besoins, comme le MirrorScreen proposé sur la Citroën C1 et la Peugeot 108 : une fonction qui déporte l’écran d’un smartphone sur le tableau de bord, et apporte à la fois sécurité et divertissement.

 

Participez à notre matinée "Automobile Business Club" consacrée à la voiture connectée

 

communication entre les véhicules

En 2017, PSA proposera de nouvelles fonctions telles que la Smart Antenna (réseau WiFi dans l’habitacle), le Qeo (pilotage d’équipements domestiques depuis sa voiture), ou encore une fonction de démarrage via un code, pour faciliter le prêt de véhicules (plus besoin de prêter les clés).

Côté technique, le constructeur français travaille sur un accès simplifié et sécurisé à tous types de réseaux sans fil, afin que les véhicules puissent par exemple utiliser un réseau WiFi si le réseau cellulaire est indisponible. Il prépare aussi Easy Apps, un environnement de développement permettant à des tiers de créer des applications qui exploitent certaines informations du véhicule.

Enfin, les technologies Car-2-X, c’est-à-dire des communications entre les véhicules ou entre un véhicule et l’infrastructure, deviennent une réalité. "Nous travaillons avec les pouvoirs publics dans le cadre du projet européen Scoop, note Thierry Le Hay. Le projet a démarré en mars, et d’ici la fin 2015 nous aurons en France 2000 km de routes équipées et une flotte de test de 3000 véhicules".

Frédéric Parisot

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale