PSA ouvre sa plateforme de voiture connectée aux développeurs

Le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën met à la disposition des développeurs des données de ses véhicules connectés.

Objectif : susciter la création d’applis et services de mobilité innovants en s’appuyant sur le cloud d’IBM.

Partager
PSA ouvre sa plateforme de voiture connectée aux développeurs

PSA Peugeot Citroën franchit une nouvelle étape dans la construction d’un écosystème autour de la voiture connectée. Après les hackathons, le constructeur automobile français ouvre la plateforme d’innovation PG4D (PSA Group 4 Developpers) dédiée aux développeurs. Ce portail Web est mis en ligne le 14 septembre. Il donne accès via une API aux données issues de cinq voitures connectées Peugeot, Citroën et DS. Start-up et entrepreneurs sont invités à jouer avec pour créer des applis et services de mobilité innovants.

Services de santé et bien-être au volant

"Cette initiative s’inscrit dans notre démarche d’innovation ouverte, martèle Thomas Quartier, responsable du développement et exploitation des services connectés chez la marque au lion. Depuis le lancement de l’activité voiture connectée il y a 3 ans, nous avons beaucoup réfléchi sur la manière de mener ce projet. Nous avons décidé de tout mettre sur la table, de dire ce que nous savons faire nous-mêmes et de laisser tout le reste aux autres".

Les développeurs accèdent aux données de 89 signaux basiques (position GPS, kilométrage, état du moteur, température de l’huile…). "Ce sont des données virtuelles obtenues à partir des données réelles issues des véhicules connectés, précise Thomas Quartier. Nous avons pris le soin de les traiter pour en assurer la qualité." PSA a fixé un thème précis à leur exploitation : la santé et le bien-être au volant.

Accès gratuit à des services cloud d'IBM

PSA met gratuitement à la disposition des start-up et entrepreneurs deux services cloud d’IBM : la plateforme de développement Bluemix (PaaS pour platform as a service), et le service d’analyse de données Watson Analytics. Sur Bluemix, le développeur accède à des composants logiciels prêts à l’emploi pour créer rapidement son appli, l’exécuter et la tester. Avec Watson Analytics, il peut analyser les données pour prédire des pannes ou des usages du véhicule.

"Il est possible que les services ou applis explorés par les développeurs correspondent à celles en développement en interne, confie Thomas Quartier. Ceci nous offrirait l’occasion de confronter nos idées d’innovation à celles issues de l’extérieur."

déjà Plus de 240 inscrits

Cette opération se déroule jusqu’à la fin de l’année. En cas de succès, elle sera renouvelée pendant six mois puis peut-être pérennisée. A l’issue de chaque étape, les projets sélectionnés se poursuivront dans le cadre de contrats entre PSA et les développeurs. Un jour seulement après son ouverture, la plateforme PG4D compte déjà plus de 240 inscrits.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS