Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

PSA Retail va lancer son propre incubateur de start-up

La filiale distribution du groupe PSA va se doter d'un incubateur de start-up. La nouvelle structure aura un rayonnement européen. PSA Retail entend s'appuyer sur cette entité pour inventer de nouveaux modèles de distribution dans le monde automobile.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

PSA Retail va lancer son propre incubateur de start-up
PSA Retail a inauguré, ce jeudi 27 avril, une concession 2.0 dans le 16ème arrondissement de Paris. Il s'est notamment appuyé sur la technologie de la start-up lilloise Taktus. © Monique Dupont Sagorin

Ce n'est encore qu'un projet mais il devrait se concrétiser très rapidement. A l'occasion de l'inauguration de sa première concession 2.0 dans le 16e arrondissement de Paris, PSA Retail a annoncé, ce jeudi 27 avril 2017,qu'il allait lancer son propre incubateur de start-up. "La décision a été prise il y a moins d'une semaine à l'occasion du dernier comité de direction de PSA Retail, où nous avons abordé notre vision à l'horizon 3-5 ans", nous a confié Marc Bocqué, directeur de la communication.

 

Sortir du business quotidien

"L'objectif de cet incubateur est de fédérer en interne et en externe les idées pour faire évoluer les modèles de la distribution automobile autour de la vente de véhicules neufs, d'occasion et de l'après-vente", explique Marc Bocqué, qui sera en charge de la nouvelle structure. "Nous voulons faire sauter nos barrières, sortir du business quotidien", poursuit-il.

 

Un incubateur ouvert aux start-up européennes

Qui est PSA Retail ?
C'est la branche distribution du groupe PSA. Elle est présente dans 11 pays en Europe, à travers 300 sites de vente et 35 "plaques" de pièces de rechange. Sur l'exercice 2016, elle a réalisé 500 000 ventes de véhicules (300 000 véhicules neufs et 200 000 d'occasion) et a réalisé un chiffre d'affaires de 7 milliards d'euros. Sur ces revenus globaux, 1,2 milliard d'euros proviennent des pièces de rechange.

L'entité devra animer des démarches d'innovation, faire de la veille, recueillir des idées et aller identifier des start-up qui ont un intérêt à travailler dans la distribution automobile. Un processus que Marc Bocqué compare à la germination : "Il faut identifier les bonnes graines puis les mettre dans un environnement favorable pour qu'elles puissent éclore". Les équipes de PSA Retail se chargeront ensuite de développer des POC (preuves de concept) avec les différentes jeunes pousses sélectionnées.

 

Pour l'heure, PSA Retail ne communique ni sur un calendrier, ni sur le lieu, ni sur le nombre de start-up qu'il souhaite accompagner. En revanche, les équipes précisent que le projet s'adressera à l'écosystème européen et affirment qu'il devrait voir très vite le jour. "Les idées, c'est comme l'information, ce sont des données qui se périment très vite. Nous devons donc agir rapidement. Mais il ne faut pas confondre vitesse et précipitation", conclut Marc Boqué.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale