Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

PSA veut faire tester ses véhicules autonomes… par ses clients

A partir du mois de mars 2017, des automobilistes lambda pourront tester les prototypes de véhicules autonomes mis au point par le groupe PSA.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

PSA veut faire tester ses véhicules autonomes… par ses clients
PSA veut faire tester ses véhicules autonomes… par ses clients © PSA

Le groupe PSA veut associer ses clients à la mise au point de ses véhicules autonomes. Dès mars  2017, il va intégrer un panel de "non experts" à ses équipes de tests. Le groupe automobile vient d'obtenir le feu vert des autorités françaises. Il s'agit du premier constructeur automobile autorisé à mettre des conducteurs lambda au volant de ses prototypes. L'expérimentation sera néanmoins très encadrée et se limitera à 2000 kilomètres de voies rapides en France.

 

Objectif 2020

PSA se dit dans les temps dans son programme de développement. Ses véhicules ont parcouru 120 000 kilomètres en Europe depuis juillet 2015. Beaucoup plus qu'un Renault, mais beaucoup moins qu'un Google ou un Tesla. En cas de rachat d'Opel, l'approfondissement de ses liens avec General Motors, plutôt bien placé dans ce domaine, pourrait lui permettre d'aller plus loin.

 

A partir de 2018, PSA veut proposer des fonctions de conduite automatisée - sous la surveillance du conducteur - et à partir de 2020, des fonctions de conduite autonome permettant au conducteur de déléguer entièrement la conduite au véhicule.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media