Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pub, applis... les efforts de RTE pour être considéré comme le réseau de l'intelligence électrique

Le gestionnaire du réseau haute-tension français lance sa première campagne de pub télé. La filiale d’EDF veut sortir de l’anonymat et asseoir auprès du grans public son rôle au cœur du système électrique.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Hier soir, dimanche 26 octobre, TF1 a diffusé un spot publicitaire de RTE, l’opérateur du réseau haute-tension français. C’est le premier de l’histoire de cette jeune filiale d’EDF qui fêtera ses dix ans de séparation de la maison-mère l’an prochain. Il inaugure une campagne publicitaire de trois semaines qui lance la nouvelle signature de l’opérateur : RTE, le réseau de l’intelligence électrique.

 

"Avec l’accélération autour des enjeux de la transition énergétique et des réseaux, il était important que RTE émerge", explique Laurence Mugniery, directrice de la communication et des affaires publiques de RTE. L’opérateur affiche un taux de notoriété spontanée de 6%. Même les élus confondent souvent RTE, EDF ou ERDF, filiale d’EDF en charge des réseaux moyenne et basse tension. "La direction a estimé qu’il n’était plus possible que notre rôle et nos missions ne soient pas connus", poursuit Laurence Mugniery. RTE double cette campagne de pub d’une refonte de son site internet. L’entreprise est aussi en train de développer un portail à destination des élus et riverains de ses projets de lignes haute-tension, souvent très contestés. Elle mise aussi sur des apps telles son eco2mix déjà disponible.

Se positionner en leader de smart grid et de la transition énergétique

En plaçant sa communication sous le signe de l’intelligence et du numérique, RTE veut envoyer une autre image que celle, certes valeureuse mais jugée réductrice, du technicien qui répare un pylône électrique après une tempête. Le rôle de RTE, - assurer l’approvisionnement en électricité -, exige de maintenir l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité. Une affaire d’experts dans la gestion des infrastructures, dans le pilotage du système électrique, dans la conception de mécanismes de marchés. RTE poursuit ses efforts pour se positionner en leader des réseaux intelligents (le smart grid) et de la transition énergétique. Dominique Maillard, le président du directoire de RTE, est le chef de projet du programme de la nouvelle France industrielle "Réseaux électriques intelligents". Et il a réussi à diffuser depuis 2012 son message : la transition énergétique passe par les réseaux. Pour la filiale d’EDF, il s’agit aussi d’asseoir sa position d’architecte des nouveaux marchés de l’électricité qui émergent. Un rôle qui s’est parfois apparenté, comme lors des vifs débats autour de l’effacement, à celui d’un arbitre capable de trancher contre EDF.

Manuel Moragues

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale