Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Qonto lève 104 millions d'euros, un record pour une fintech française

Levée de fonds La néobanque Qonto, qui édite une plate-forme de services bancaires à destination des professionnels, lève 104 millions d'euros en Série C afin d’accélérer sa croissance et d'obtenir un agrément d'établissement de crédit. Le géant chinois Tencent fait partie des nouveaux investisseurs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Qonto lève 104 millions d'euros, un record pour une fintech française
Qonto lève 104 millions d'euros, un record pour une fintech française © That's Him Photography

C’est une levée de fonds record pour une fintech française qui occupe l’actualité depuis son lancement en 2016. Après un tour de table réussi en 2018, Qonto, néobanque à destination des professionnels, a annoncé ce 21 janvier une nouvelle levée de fonds de 104 millions d'euros en Série C. Ses deux partenaires historiques, Valar, le fonds créé par Peter Thiel, cofondateur de PayPal, et Alven, leader du capital risque en France, ont répondu présent.

 

Mais on note surtout la présence de deux nouveaux investisseurs internationaux… de taille : le géant tech chinois Tencent – propriétaire de WeChat, et qui a récemment investi dans une autre fintech française, Lydia – ainsi que DST Global, dont le portefeuille inclut des participations au capital d'entreprises comme Facebook, WhatsApp, Airbnb, Spotify, Alibaba ou encore Nubank. Deux business angels experts de la fintech complètent cette série C : Taavet Hinrikus (fondateur et président de TransferWise, solution de transfert de devises) et Ingo Uytdehaage (CFO de la fintech néerlandaise Adyen). Cette levée porte le financement total de la société parisienne à 136 millions d’euros depuis sa création.

 

S'adapter aux marchés locaux européens

Avec cet argent frais, la start-up souhaite bien sûr accélérer sa croissance et obtenir un agrément d'établissement de crédit "pour devenir une véritable banque européenne en 2020", explique le communiqué. "Ces fonds accompagneront Qonto dans la conquête de nouveaux clients tout en soutenant le développement du produit, en le rendant notamment plus adapté aux spécificités locales des différents marchés. Ces ambitions devront, de fait, s'accompagner d'un plan de recrutement. Ce nouveau financement permettra à Qonto de renforcer ses équipes qui passeront de 200 à 300 collaborateurs d'ici un an", poursuit la jeune pousse.

 

Elle précise également que ces fonds seront consacrés à des investissements technologiques pour améliorer les services aux PME, comme les moyens de de paiement, la comptabilité et les outils collaboratifs pour les équipes.

 

65 000 PME clientes

Qonto propose un ensemble de services bancaires pour les petites et moyennes entreprises : la société a mis au point une offre de compte courant et des outils de gestion financière en ligne et mobiles via une interface simplifiée. Depuis son lancement commercial en juillet 2017, Qonto explique avoir séduit plus de 65 000 PME en France, Italie, Espagne et Allemagne. Au dernier trimestre, la fintech a vu le nombre de ses clients doubler sur ces trois derniers marchés, ouverts en 2019. Elle revendique un volume de transactions de plus de 10 milliards d'euros en 2019, et un chiffre d’affaires multiplié par quatre versus 2018.

 

Première néobanque BtoB française à obtenir un agrément d'établissement de paiement, elle vient par ailleurs d’être retenue par le programme French Tech 120.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media