Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Qualcomm annonce un reference design XR2 et des partenariats pour le streaming 5G de contenus immersifs

Qualcomm sort un "reference design" pour les casques autonomes de réalité virtuelle et augmentée. Il est basé sur sa nouvelle puce Snapdragon XR2, et s'accompagne de nouveaux cas d'usage autour du streaming de contenus immersifs sur des réseaux 5G.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Qualcomm annonce un reference design XR2 et des partenariats pour le streaming 5G de contenus immersifs
Qualcomm annonce un reference design XR2 et des partenariats pour le streaming 5G de contenus immersifs © Qualcomm

Qualcomm annonce un nouveau "reference design" pour les casques autonomes de réalité virtuelle et augmentée ce 25 février 2020. Il est conçu autour de sa nouvelle puce dédiée à ces usages, la Snapdragon XR2. Cette dernière est deux fois plus puissante que la puce utilisée dans les appareils actuellement sur le marché, comme l'Oculus Quest.

 

Une base de travail pour les fabricants de casques

Le reference design est destiné aux fabricants d'électronique. Il a pour but de leur fournir une base sur laquelle s'appuyer pour concevoir leurs propres produits finaux. Il peut également servir aux développeurs d'application pour concevoir des expériences avant la disponibilité des premiers équipements commerciaux sur le marché. C'est un procédé standard pour la plupart des produits électroniques (PC, smartphones).

 

Le casque est doté de deux caméras frontales pour déterminer son positionnement dans l'espace, deux autres caméras pour faire de la réalité augmentée "passthrough", d'un capteur infrarouge pour faire du hand tracking et de deux écrans d'une résolution de 2K x 2K par œil. Le Snapdragon XR2 peut gérer jusqu'à 3K x 3K par œil, mais les écrans correspondant ne sont pas encore sur le marché. Deux caméras "internes" sont aussi présentes pour faire de l'eye tracking.

 

L'appareil s'accompagne de tout un écosystème de partenaires qui inclut aussi bien des composants certifiés que des briques logicielles prêtes à l'emploi. On peut par citer exemple la solution de suivi des yeux de Tobii ou la technologie de suivi électromagnétique de contrôleurs Atraxa, développée par NDI. Et il peut évidemment être modifié à loisir, par exemple pour intégrer des caméras supplémentaires pour faire du tracking optique des contrôleurs. Il sera distribué aux entreprises intéressées "dans les mois qui viennent".

 


L'une des deux prototypes de Goertek démontrant un format de casque plus compact

 

Il s'agit du quatrième reference design de Qualcomm pour la réalité virtuelle, mais l'accent est vraiment mis cette fois-ci sur l'aspect XR, c'est-à-dire incluant aussi les casques de réalité augmentée. Dans cette optique, Goertek, l'ODM qui fabrique l'appareil pour Qualcomm, a développé deux prototypes plus légers et compacts que le design standard. L'un pour la réalité virtuelle, l'autre pour la réalité augmentée. Ils ne seront cependant pas disponibles dans l'immédiat, et Qualcomm ne s'est pas beaucoup étendu à leur sujet.

 

La 5G, un atout clé pour la XR selon Qualcomm

Qualcomm insiste aussi sur la partie 5G, disponible pour la première fois (en option) dans un casque XR. L'entreprise indique qu'elle a été certifiée par Ericsson comme pouvant fonctionner sur ses équipements. Avant que le salon ne soit annulé, une démonstration de ce cas d'usage était prévue pour le Mobile World Congress 2020 en partenariat avec ZeroLight.

 

Il consiste en une expérience de configurateur automobile haute résolution dont le contenu est principalement calculé dans le cloud, et plus spécifiquement à la périphérie du réseau grâce à l'architecture Multi-Access Edge Computing (MEC) que gère le standard 5G. Le casque ne gère que le tracking. Qualcomm avait précédemment fait la démonstration d'un cas d'usage de calcul déporté sur un ordinateur à l'aide d'une connexion sans fil 60 GHz avec le fabricant chinois Pico. Qualcomm appelle cet ensemble de fonctionnalités "Boundless XR".

 

 

Les start-up Spatial et nReal, autres partenaires de Qualcomm, travaillent par ailleurs ensemble sur un cas d'usage de travail collaboratif XR dans lequel chaque participant est connecté par un réseau 5G. Les opérateurs télécoms KDDI, Deutsche Telekom et LG U+ sont également impliqués et les aident à optimiser la solution.

 

Lors d'une session de questions-réponses, Hugo Swart, qui dirige la division XR de Qualcomm, a déclaré s'attendre à des tests de cette fonctionnalité Boundless XR cette année, et à de premiers déploiements en 2021. Qualcomm n'est pas le seul à voir dans la 5G un atout clé pour les casques AR/VR. Yves Maître, le nouveau dirigeant d'HTC, partage cette vision.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media