Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Qualcomm crée une catégorie de casques AR/VR autonomes mais pouvant aussi être connectés à un smartphone ou PC

Qualcomm fait évoluer les casques de réalité virtuelle et augmentée. Après s'être positionné en leader pour les puces de casques tout-en-un et avoir tenté de relancer le marché des casques pour smartphones, l'entreprise lance un design de référence pour des casques hybrides, pouvant fonctionner seuls tout en étant capables d'être connectés à un autre appareil et d'en tirer une plus grande puissance de calcul.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Qualcomm crée une catégorie de casques AR/VR autonomes mais pouvant aussi être connectés à un smartphone ou PC
Qualcomm crée une catégorie de casques AR/VR autonomes mais pouvant aussi être connectés à un smartphone ou PC © Qualcomm

Qualcomm annonce un nouveau "reference design" pour les casques de réalité virtuelle et augmentée ce 29 mai, à l'occasion du salon Augmented World Expo 2019. Il est basé sur sa puce Snapdragon XR1, dévoilée il y a un an, la première à être conçue spécifiquement pour les usages liés à la réalité virtuelle et augmentée.

 

Vers une nouvelle catégorie de casques hybrides

Ce "reference design" se démarque par une approche de calcul distribué, réparti entre une puce XR1 intégrée au casque et une puce Snapdragon 855 présente dans un autre appareil auquel il peut être relié par câble (PC, smartphone, compute pack). L'idée est d'avoir un appareil AR/VR autonome aux capacités simples, mais qui puisse proposer des fonctionnalités évoluées au besoin. Cela implique cependant qu'il soit équipé de capteurs appropriés, ce qui en fait une catégorie d'appareil hybride. D'où ce design de référence.

 

Les caractéristiques de ces casques, qui peuvent être de réalité augmentée ou réalité virtuelle, sont les suivantes :

  • possibilité de fonctionner de manière autonome
  • suivi des mouvements sur six axes pour une expérience "room scale" grâce à deux caméras intégrées
  • suivi des mouvement des mains pour faire de la reconnaissance gestuelle mais aussi interagir avec les objets virtuels
  • suivi des yeux à l'aide d'un module Tobii pour réduire la puissance nécessaire grâce à des techniques de rendu fovéal et permettre des interactions à l'aide du regard
  • contrôleurs trackés sur six axes
  • écran LCD fast-switch fourni par Japan Display avec une résolution 2K par œil et une fréquence de rafraîchissement de 72 Hz

 

Ce "reference design" est produit en partenariat avec le sous-traitant chinois GoerTek et se destine principalement aux fabricants de produits électroniques. Il a pour objectif de faciliter et d'accélérer la mise sur le marché de cette nouvelle catégorie de produits.

 

Il s'agit d'une nouvelle étape franchie par Qualcomm sur ce marché. L'entreprise est leader dans les casques tout-en-un et a annoncé en début d'année des casques sans puissance de calcul embarquée mais pouvant fonctionner avec des smartphones ou des PC. Combiner ces deux approches en était la suite logique et ouvre la porte à de nouveaux cas d'usage.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale