Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Qualcomm officiellement en discussions avec Veoneer pour se muscler dans l'automobile

Qualcomm souhaite s'emparer de l'équipementier automobile suédois Veoneer pour renforcer ses compétences dans ce domaine. Une acquisition motivée par la demande croissante pour les systèmes avancés d'aide à la conduite et l'approfondissement de la recherche autour des véhicules autonomes. Après une offre d'acquisition à 4,6 milliards de dollars, Veoneer a indiqué "avoir engagé des discussions avec Qualcomm".
mis à jour le 09 août 2021 à 16H06
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Qualcomm officiellement en discussions avec Veoneer pour se muscler dans l'automobile
Qualcomm officiellement en discussions avec Veoneer pour se muscler dans l'automobile © Qualcomm

Article mis à jour le 9 août 2021 : Par le biais d'un communiqué de presse et conformément au règlement de l'UE sur les abus de marché, Veoneer a indiqué ce 8 août 2021, que son conseil d'administration a déterminé que la proposition de Qualcomm serait susceptible d'aboutir à une "proposition supérieure". Veoneer a indiqué "engager des discussions avec Qualcomm", selon les termes du contrat de fusion. 

Qualcomm a mis 4,6 milliards de dollars sur la table pour s'emparer de l'équipementier automobile suédois Veoneer. L'offre officialisée jeudi 5 août 2021 surpasse de 18,4% celle de l'équipementier canadien Magna International.

Qualcomm lorgne sur l'industrie auto
Pour Magna International, le gain est évident : se renforcer face à des concurrents comme Bosch, Aptiv ou Continental. Mais pour Qualcomm aussi cette acquisition fait sens puisqu'elle est en adéquation avec sa croissance et sa stratégie de diversification. Si l'entreprise est connue pour ses solutions de télécommunication, elle fournit également des puces pour l'industrie automobile dans les segments de la connectivité et de l'habitacle numérique.

L'année dernière, Qualcomm est allé plus loin en affichant ses ambitions dans les systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) et la conduite autonome. L'Américain a lancé une offre baptisée Snapdragon Ride Platform comprenant un System-on-Chip (SoC), un accélérateur, et une pile logicielle. L'offre, qui se concentre dans un premier temps sur des fonctionnalités de niveau 2+ SAE, est pensée pour pouvoir évoluer jusqu’au niveau 4+.

Un marché des ADAS en plein essor
Les ADAS sont en plein essor que ce soit des systèmes anticollision, de stationnement autonome ou encore de maintien dans la voie. Plusieurs de ces systèmes nécessitent de collecter des données à l'aide de caméras et de les analyser en temps réel afin d'interpréter la situation dans un environnement précis et prendre la bonne décision. Qualcomm et Veoneer ont signé plus tôt dans l'année un accord de collaboration afin de développer un logiciel et une puce pour les systèmes d'aide à la conduite, comme le rappelle Reuters.

"Alors que l'industrie automobile continue de se transformer, il est de plus en plus important pour les constructeurs automobiles d'avoir un partenaire qui développe des plateformes horizontales qui stimulent l'innovation et permettent la concurrence, a commenté Cristiano Amon, président et CEO de Qualcomm. Cette offre d'acquisition permet de réunir nos solutions automobiles de pointe avec les systèmes de conduite assistée de Veoneer afin de fournir une plateforme ADAS compétitive et ouverte aux constructeurs automobiles et aux fournisseurs de rang 1 à grande échelle".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.