Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Quand Bull inventait l'ancêtre de l'ordinateur

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Quand Bull inventait l'ancêtre de l'ordinateur
Quand Bull inventait l'ancêtre de l'ordinateur

Le groupe Bull, visé par une OPA amicale de la part du groupe Atos, est une société à l’histoire longue et particulièrement mouvementée. Celle-ci puise ses racines en Norvège dès 1919. L’ingénieur Fredrik Rosing Bull est alors inspecteur technique dans la compagnie d’assurance Storebrand. Il a déposé un brevet pour une machine à statistiques enregistreuse-trieuse qui représente une alternative aux machines de l’américain Hollerith, ancêtre d’IBM, alors en situation de monopole sur ce marché. Ces machines électriques sont alors fréquemment utilisées dans le secteur de l’assurance pour traiter automatiquement des fichiers volumineux sous forme de cartes perforées.

Le Norvégien a introduit une innovation de taille : un dispositif qui permet de trier les cartes en sous-ensembles. La machine, qui fait figure d’ancêtre de l’informatique, est développée chez un luthier. Acquise par Storebrand en 1921, elle se diffuse rapidement chez les assureurs danois et norvégiens, puis dans le reste de l’Europe, notamment en France, l’un des principaux marchés. Fredrik Rosing Bull meurt en 1925, cinq ans avant la création de la société qui portera son nom, fondée par l’homme d’affaires belge Emile Genon, qui a racheté l’ensemble des brevets européens déposé par Bull, à l’exception de ceux déposés dans les pays scandinaves. En 1933, la société déménage à Paris et devient La Compagnie des Machines Bull.

Patrick Déniel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale