Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Quand Google drague les marketeurs français...

Quand le directeur général de Google France prend la plume pour séduire les pros français du marketing, il y va franco, évoquant un "coeur de métier  au service des marketeurs". Si la firme améliore  toujours son service, c'est aussi pour mieux commercialiser son audience. Tant pis pour ceux qui y voyaient du désintéressement. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Quand Google drague les marketeurs français...
Quand Google drague les marketeurs français...

Pour les naïfs qui croiraient encore que Google veut le bien de l’Humanité, comme en témoigne le nouveau slogan d’Alphabet (do the right thing), un message de Nick Leeder, le directeur général pour la France remet les choses à leur place. Avec toute la franchise dont sont capables les Nord-Américains, il explique ainsi dans un billet publié sur le site Think with google que l’entreprise compte "25 000 ingénieurs qui bâtissent l’avenir de son cœur de métier : le search, la vidéo et la publicité. Un cœur de métier au service des marketeurs."

 

Autrement dit, si, comme les bons vieux médias de masse, Google est gratuit pour l’utilisateur, c’est parce qu’il vend ses audiences à des annonceurs, auquel le site Think with Google est largement destiné.

 

Tu as peur de penser tout seul ? Google est là

On s’amusera, au passage, du nom du site. Après avoir été un moteur de recherche qui rend d’incomparables services aux utilisateurs, le groupe californien se propose donc d’aider à penser tous ceux que l’idée de pratiquer cette activité en solitaire effraierait ! Merci qui ?

 

Pour convaincre les annonceurs et les marketeurs d’utiliser les outils de Google, Nick Leeder dresse un tableau des changements qui ont touché la sphère digitale : les consommateurs exigent toujours plus de personnalisation, de mobilité et de digitalisation.

 

Pour le directeur général de Google France, les grandes entreprises tricolores ont pris la mesure de la transformation en jeu. Ainsi se félicite-t-il de "la fin du cloisonnement du digital", qui est désormais au cœur de toutes les stratégies.

 

Lire le billet intégral de Nick Leeder

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale