Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Quand Joseph Gordon Levitt (Snowden à l’écran) parle Internet et démocratie

Vu ailleurs Cnet s’est entretenu avec l’acteur Joseph Gordon Levitt qui incarnera Edward Snowden sur les écrans cet automne. Adepte du numérique de longue date avec sa plate-forme HitRecord, il a découvert les enjeux démocratiques d’Internet à l’occasion de sa rencontre avec le lanceur d’alerte.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Quand Joseph Gordon Levitt (Snowden à l’écran) parle Internet et démocratie
Quand Joseph Gordon Levitt (Snowden à l’écran) parle Internet et démocratie © Affiche Snowden

Evoquer Joseph Gordon-Levitt, c’est évoquer une tête d’affiche de Hollywood. Inception, Looper, The Dark Knight Rises (Batman )… Des block busters de science-fiction pour ce passionné de numérique. Mais pour son prochain film qui sortira en France le 6 novembre, il incarne un héros controversé bien réel, le lanceur d’alerte américain Edward Snowden. Dans un entretien accordé à Cnet, il explique avoir accepté le rôle sans vraiment connaître le personnage, plutôt pour le réalisateur Oliver Stone, et avoir découvert l’importance des enjeux démocratiques sous la Toile mondiale à la faveur d’une rencontre avec le lanceur d’alerte exilé à Moscou.

 

Pionnier de la création collaborative

Pourtant, Joseph Gordon Levitt est aussi un pionnier de l’économie numérique. Dès 2005, il a créé avec son frère la plate-forme collaborative ouverte HitRecord destinée à la création culturelle (films, vidéos, livres, animations… ). Une société de production d’un nouveau genre, en quelque sorte. Tous ceux qui ont envie d’écrire, dessiner, peindre, filmer, photographier dans un projet collaboratif peuvent le faire. La notoriété de Joseph Gordon-Levitt contribue à la diffusion des œuvres, et à leur financement. 

 

Edward Snowden participe à un projet Hit Record 

"Il s’agit moins de dire : 'voilà ce que j’ai fait' que 'Hey, faisons toutes ces choses ensemble !', explique l’acteur startuper. Je dirige le processus créatif, et avec mon équipe, au bureau, nous transformons les fruits de notre travail collaboratif en productions. Si celles-ci génèrent de l’argent, on paie les artistes contributeurs. Je suis vraiment fier de ça. Vraiment fier de ce que nous faisons ensemble."

 

La boucle est désormais bouclée puisqu’Edward Snowden a participé à un des projets de Hit Record. Intitulé "Are you there democracy, it’s me, the Internet” ("Démocratie, es-tu là ? c’est moi, l’Internet."), il regroupe des vidéos de personnes de tous horizons partageant leur point de vue sur l’impact positif ou négatif de la technologie sur la démocratie, dont celui du lanceur d’alerte.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale