Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Quand le Mobile World Congress prend des airs de salon de l'auto

Attention, les photos ci-dessous ont bien été prises lors du Mobile World Congress (le grand rendez-vous des acteurs des télécoms organisés tous les ans à Barcelone) et non au salon de Genève qui se déroulait au même moment. Il faut dire qu'au fil des ans, l'automobile apparaît de plus en plus comme un objet connecté comme un autre. Tour d'horizon avec quelques exemples, de la Maserati de Qualcomm à l'Audi d'AT&T en passant par la Volvo d'Ericsson.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Maserati chez Qualcomm

Après la (magnifique) Mercedes CLA 45 AMG de l'an dernier, Qualcomm a tout de même réussi à monter en gamme cette année avec une Maserati Quattroporte. Aux performances mécaniques impressionnantes de la belle italienne, l'américain ajoute la puissance de son processeur Snapdragon 602A capable de faire tourner sous QNX ou Android l'écran tactile central de 12 pouces, qui rappelle celui de la Tesla Model S.

Point de miroir sur les rétroviseurs, ils sont tous remplacés par des écrans ! A l'extérieur ils sont également équipés d'une led indiquant si un obstacle empêche de changer de file.

BMW chez Visa

Quand votre voiture se tranforme en solution de paiement sans conctact. Accenture a réalisé pour Visa et BMW un démonstrateur simulant l'achat d'une pizza. Après une commande passée directement du tableau de bord sur l'application Pizza Hut et une fois arrivée sur place, il faut se garer sur un emplacement dédié. Comme dans un drive, la commande est apportée directement dans la voiture, qui réalise le paiement via la carte bancaire dématérialisée du conducteur hebergée dans une application Visa dédiée et reliée au compte fidélité de l'utilisateur.

Volvo chez Ericsson

Dévoilé lors du dernier Mondial de l'Auto à Paris, Le Volvo XC 90 sur le stand de l'équipementier Ericsson peut détecter la présence de verglas sur la route et prévenir le conducteur avant qu'il n'en ressente les premiers effets. Un indicateur apparaît en effet sur le tableau de bord, l'incitant à adapter son style de conduite. Mais ce n'est pas tout : connecté au cloud de Volvo fourni par Ericsson, le véhicule se transforme en lanceur d'alerte pour les autres usagers. En prenant en compte cette information, les autres voitures en passe d'emprunter la zone signalée peuvent ainsi être prévenues et le GPS peut potentiellement choisir un itinéraire empruntant une route en meilleur état. Un dispositif certes limité aux utilisateurs de Volvo mais qui pourrait, à l'avenir, enrichir une base de données commune à plusieurs marques.

 
Audi chez LG

LG avait ressorti sur son stand une Audi compatible avec sa smartwatch Urbane. Déjà présentée au CES de Las Vegas en janvier dernier, la montre permet notamment de déverrouiller les portières.

Porsche chez Vodafone

La Porsche de Vodafone permet à l'opérateur britannique de montrer les différentes possibilités de l'application smartphone dédiée qu'il propose aux clients de la marque allemande. Une tablette géante sur le côté du véhicule permet ainsi de déverrouiller les portières, de baisser les vitres, d'allumer les feu ou d'enclencher le klaxon. Il est également possible de récupérer des données sur l'utilisation du véhicule.

Audi et Cadillac chez AT&T

L'américain AT&T a de son côté ramené dans ses valises plusieurs vehicules, Cadillac et Audi. Des casques de réalité virtuelle Samsung Gear permettent notamment de découvrir les fonctions connectées proposées par l'opérateur. Mais on peut également s'installer au volant de l'Audi S7 présente sur le stand pour apprécier la rapidité de la 4g qui permet d'utiliser Google maps et de passer en street view en un clin d'oeil en zoomant au maximum.  

Ford… chez Ford

Ford est désormais un habitué du MWC. Pour la troisième année consécutive, l'américain dispose d'un stand sur le salon. Un moyen de mettre en avant ses vélos, nés dans l'open source hardware, mais aussi une version de sa Ford Focus électrique équipée d'une nouvelle interface de gestion de la consommation.

Julien Bonnet, à Barcelone

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale