Quand le scarabée se pilote comme un drone

Certains drones s’inspire du vol des insectes, mais cette fois c’est l’inverse : ce scarabée est piloté à distance, comme un cyborg, par les chercheurs qui lui ont collé de l’électronique sur le dos.

Partager

On savait le vol des insectes source d’inspiration pour les chercheurs qui travaillent sur les micro drones. Tout comme l’efficacité de leur système de vision.

Mais voilà que des chercheurs de l’université de Berkeley, associés à l’université de Singapour, ont décidé de transformer directement un insecte en drone : un scarabée géant, qu’ils sont parvenus à piloter à distance, en lui mettant sur le dos une puce électronique embarquée.

L’insecte de 6 centimètres de long a été équipé d’un microcontrôleur, d’un émetteur-récepteur, et d’électrodes connectées aux muscles qui lui sont utiles pour le vol. Des signaux envoyés toutes les millisecondes par les chercheurs ont permis de faire virevolter le scarabée à leur gré.

Etudier les muscles de l'insecte et le commander à distance

En fait, le scarabée sans fil a d’abord permis d’étudier le rôle et de mesurer l’action de différents muscles de l’insecte pendant le vol, en particulier d’identifier ceux qui sont sollicités pour effectuer des virages. Ces résultats ont ensuite été utilisés pour envoyer des commandes à l’insecte et finalement piloter son évolution. Les essais en vol ont lieu sans fil, mais dans une pièce fermée équipée de caméras de capture de mouvement 3D.

Fort de ce succès, les chercheurs imaginent déjà équiper un peu plus l’animal, avec un microphone, un capteur de température... afin de le lancer dans des opérations de surveillance ou de sauvetage dans des endroits inaccessibles à l’homme.

Thierry Lucas

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS