Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Quand les réseaux sociaux se mettent au service de l'Histoire

Louis Castel live-tweete les préparations du débarquement du 6 juin 1944 et Léon Vivien raconte sur Facebook le quotidien dans les tranchées de la Grande Guerre : ces soldats fictifs racontent chacun leur guerre, les privations et l'attente d'une armistice ou d'un D-Day.  Retour sur ces projets originaux tout deux nés dans un musée.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Quand les réseaux sociaux se mettent au service de l'Histoire
Quand les réseaux sociaux se mettent au service de l'Histoire © Twitter - Capture d'écran @louiscastel44

En permission ce jeudi 19 décembre 1943, Louis Castel, jeune GI Français tweete depuis New-York. Engagé dans la Seconde Guerre Mondiale après des études aux Etats-Unis, ce soldat de 23 ans vous fait revivre les 7 mois qui ont précédés le débarquement du 6 juin 1944. Ce personnage, créé par le Mémorial de Caen, à l'occasion des 70 ans du débarquement, a déjà plus de 3 400 followers sur Twitter et près de 10 000 fans sur Facebook.

 

Avant lui, Léon Vivien, un poilu, a également débarqué... sur Facebook. Et plus de 63 500 personnes ont suivi ses aventures. Depuis sa vie d'instituteur à sa mobilisation, Léon Vivien raconte tout de son quotidien dans les tranchées, ses virées dans les bistrots clandestins et ses combats acharnés. Le 23 mai 1915, Léon Vivien est tombé sur le champs d'honneur. Ce personnage, réaliste et attachant, a été crée de toutes pièces par le Musée de Grande Guerre du Pays de Meaux.
 

Quand les réseaux sociaux se mettent au service de l'Histoire, naissent de belles histoires, avec la possibilité pour les utilisateurs de poser des questions à ces témons fictifs mais particulièrement réalistes.

 

 

Pour l'heure, Louis Castel se détend avec une partie de Base-Ball et semble presque impatient de poser pied en Europe pour combattre.

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale