Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Quatre nouveaux casques de réalité virtuelle pour Meta d'ici 2024

Vu ailleurs Meta met les bouchées doubles côté hardware. L'entreprise de Mark Zuckerberg a une feuille de route bien chargée puisqu'elle souhaite lancer quatre casques de réalité virtuelle d'ici 2024, ainsi que de nouvelles lunettes de réalité augmentée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Quatre nouveaux casques de réalité virtuelle pour Meta d'ici 2024
Quatre nouveaux casques de réalité virtuelle pour Meta d'ici 2024 © Facebook

Le planning de Meta semble bien chargé. L'entreprise de Mark Zuckerberg, qui a récemment changé de nom pour Meta afin de refléter sa stratégie tournée vers le métavers, prévoit de sortir quatre nouveaux casques de réalité virtuelle d'ici 2024, selon The Information. Un planning résolument agressif qui concorde avec la volonté de Mark Zuckerberg de diffuser sa vision de la réalité virtuelle.
 

Une ligne de casques haute de gamme

Le premier casque est connu sous le nom de "Projet Cambria", sur lequel Facebook avait dévoilé quelques détails en octobre 2021. Il devrait s'agir d'un casque de réalité mixte capable de faire à la fois de la réalité virtuelle (immersion dans un environnement synthétique) et de la réalité augmentée (on voit le monde qui nous entoure, augmenté d'objets virtuels). Ce casque haut de gamme devrait embarquer quelques technologies de pointes destinée à intégrer à terme, lorsque leur prix aura baissé, les casques plus abordables de la gamme Quest. Ce casque, qui est connu en interne sous le nom d'Arcata, devrait être commercialisé en septembre, selon The Information. Puis, une seconde version, actuellement nommée Funston, devrait voir le jour en 2024.

Le prix de Cambria devrait se situer aux alentours de 799 dollars, soit bien au-delà des 300 à 400 dollars que coûtent aujourd'hui les Quest. La qualité de l'image devrait être suffisante pour lire du texte et taper des e-mails ou des lignes de code dans un environnement de réalité virtuelle.

Au niveau du système d'exploitation, une version maison d'Android devrait être embarquée dans l'appareil. La puissance de traitement du casque devrait correspondre à celle d'un ordinateur portable bas de gamme. Le prix devrait notamment être justifié par une batterie plus puissante et des capteurs pouvant suivre les yeux et expressions faciales afin de les reproduire sur l'avatar de l'utilisateur.

Les deux autres casques sont des versions de Quest baptisées en interne Stinson et Cardiff. Ces casques devraient être commercialisés en 2023 et 2024.

Des investissements considérables

En parallèle, Meta planche également sur des lunettes de réalité augmentée. Connues sous le nom de Nazaré, un premier modèle doit voir le jour en 2024. Puis une seconde version, plus légère et plus performante en 2026, et une troisième version en 2028. D'autres lunettes, moins chères, dénommées Hypernova, devraient également être lancées en 2024. Ces dernières seront connectées à un smartphone et auront un petit écran pouvant afficher des notifications. Il pourrait s'agir d'une évolution des Ray-Ban Stories, qui sont commercialisées en France, et dont une deuxième version est également prévue.

Les lunettes Nazaré et Hypernova doivent être commercialisées avec un bracelet connecté devant servir d'interface. La promesse de ce bracelet est que son porteur puisse interagir avec les lunettes grâce aux mouvements de ses doigts, sans qu'un écran tactile ou un clavier ne soit nécessaire.

La feuille de route est donc très chargée pour Meta, qui a dépensé 3 milliards de dollars au premier trimestre 2022 dans la réalité virtuelle et augmentée. Des investissements qui répondent à la stratégie hardware fixée par Mark Zuckerberg, mais dont les ambitions pourraient être freinées par la pression de certains actionnaires.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.