Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Que retenir du hackathon sur le compte personnel d'activité prévu dans la loi Travail

Comment simplifier l’usage du compte personnel d’activité (CPA) était le thème d’un hackathon organisé par le gouvernement les 8 et 9 avril dans les locaux de l’école 42. Une première destinée à éviter que le dispositif, prévu dans la loi Travail de Myriam El Khomri, ne répète les mêmes erreurs que le compte personnel de formation.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Que retenir du hackathon sur le compte personnel d'activité prévu dans la loi Travail
Que retenir du hackathon sur le compte personnel d'activité prévu dans la loi Travail © Cecile Maillard

Le choc des cultures était prévu, promesse tenue. Au rez-de-chaussée de l’école de développeurs 42, à Paris, chaises multicolores et Post-it® au mur, brouhaha de voix au niveau sonore maximal, prise de parole des organisateurs debout sur une chaise, sodas et chips dès 10 heures... Une ambiance de travail inhabituelle, vendredi 8 avril au matin, pour les agents de Pôle emploi et les fonctionnaires du ministère du Travail – dont l’un refusera tout de même de grimper sur la chaise.

 

La ministre du Travail Myriam El Khomri passe entre les tables, accompagnée de celle du numérique Axelle Lemaire, dans l’indifférence générale des participants, concentrés sur le sujet de leur atelier : carrière et transition, formes atypiques de travail – celui qui attire le plus de monde, ou financer et déclencher une formation...

 

plancher sur les services de la plate-forme du CPA

Pendant deux jours, les 8 et 9 avril, l’agilité du numérique s’est confrontée aux lourdeurs du marché de l’emploi, le parcours atypique des étudiants de l’école 42 à celui, plus académique, de ceux de l’Ena ou de l’Essec. Ajoutez un zeste de sociologues, syndicalistes, spécialistes RH, et vous obtenez un cocktail inédit d'une centaine de participants, dont l’objectif est de développer, en deux jours, les nouveaux services qu’hébergera la plate-forme du compte personnel d’activité (CPA).

 

Au 1er janvier 2017, chaque personne, salarié ou chômeur, jeune ou retraité, disposera d’un compte qui recensera ses droits à la formation, à une retraite anticipée s’il a connu la pénibilité, ses droits au chômage... L’idée est de sécuriser les transitions professionnelles, aider les personnes licenciées à retrouver un emploi, orienter vers les bonnes formations, par exemple. Le CPA, qui sera précisé dans la loi El Khomri, est aussi la contrepartie promise à la CFDT, aux efforts demandés aux salariés par le reste du texte...

 

MOTEURS DE RECHERCHE D'EMPLOI

"Le sujet me parle, je suis étudiant à l’école 42 en tant que chômeur…", commente Baptiste, 22 ans, qui a abandonné l’école d’ingénieurs dans laquelle il s’ennuyait pour entrer à l’école 42. […]

 

Lire la suite de cet article sur le site usinenouvelle.com

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale