Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Quel sera le futur de l’automobile ?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Stéphane Schultz est fondateur de 15marches, une agence de conseil en stratégie et innovation qui accompagne à la fois jeunes pousses et grands groupes. Pour les inspirer, il analyse les secrets des nouveaux géants du numérique qui changent les usages, modèles économiques, stratégies... Cette semaine, exercice de prospective sur la manière dont nous nous déplacerons demain.

Quel sera le futur de l’automobile ?
Quel sera le futur de l’automobile ? © D. R.

Nous sommes baignés depuis plusieurs générations dans une culture automobile.

 

Née au début du siècle dernier, la voiture symbolisait le monde occidental, dont le modèle a conquis la planète après la seconde guerre mondiale. Elle représentait le sésame vers l’âge adulte, l’accès à la liberté individuelle et à la société de consommation. La ville traditionnelle s’est tant bien que mal pliée à ses exigences, acceptant par là-même ses excès, ses inégalités et ses dangers.

 

Enfant insouciante des Trente Glorieuses, la voiture s’est finalement peu adaptée à un XXIème siècle plus peuplé, plus pollué et plus soucieux de son avenir. Elle ne reste un symbole de liberté que pour les retraités. Les jeunes générations lui préfèrent leur smartphone pour s’évader et inventer de nouvelles formes de mobilités. La planète entière s’enquiert de solutions pour changer l’équation énergétique infernale que ses aîné-e-s lui ont laissée.

 

Et si l’arrivée du numérique et ses briseurs de statu quo sonnait le glas de la voiture telle que nous l’avons connue ? S’ils étaient capables de changer notre manière de nous déplacer comme ils ont changé notre manière de travailler, consommer, nous distraire... ? De régler les “grands problèmes” dont la voiture est le symbole ?

 

Nous vous proposons ci-dessous une présentation qui résume selon nous les grandes évolutions à venir :

·         la motorisation électrique rendra la voiture propre, facile et peu coûteuse à construire

·         l’avènement de services de mobilités performants transformera la voiture possédée en réseau de voitures utilisées collectivement

·         les technologies feront des voitures des objets intelligents qui sauront pallier les limites et les défauts du conducteur et des infrastructures actuelles.

 

 

 

 

Aucune de ces prévisions ne représente à elle seule la solution aux maux de la voiture actuelle. L’automobile n’a pas remplacé le cheval. Les réseaux sociaux n’ont pas remplacé l’enveloppe timbrée. Vous n’écoutez plus de la musique comme avant, etc. Ce qui importe est de prendre conscience que pris dans leur ensemble, ces changements représentent bien plus qu’une évolution. Ils ont le potentiel de changer à jamais notre manière de nous déplacer, ainsi que nos modes de vie, de travail, de consommation et d’habitat.

 

 

Cet article a été publié initialement sur le blog de 15marches

Les avis d'experts et points de vue sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent en rien la rédaction.

Stéphane Schultz est fondateur de 15marches, agence de conseil en stratégie et innovation. Suivez-le sur twitter @15marches

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale