Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Qui de Cisco et HP va gagner la bataille des équipements du cloud ?

La course pour le leadership dans les équipements du cloud se joue entre Cisco et HP. Avec pour le moment un match nul. IBM, qui dominait ce marché, semble définitivement écarté du podium.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Qui de Cisco et HP va gagner la bataille des équipements du cloud ?
Qui de Cisco et HP va gagner la bataille des équipements du cloud ? © D.R.

La bataille sur le marché des équipements du cloud fait rage. La course pour le leadership oppose deux géants américains et pas des moindres: le numéro un mondial des équipementiers de réseaux Cisco et le premier constructeur informatique mondial HP. Avec pour le moment, un match nul. Selon les chiffres du premier trimestre 2015, publiés par le cabinet Synergy Research, les deux protagonistes arrivent au coude à coude avec chacun une part d’un peu plus de 13% d’un marché estimé à 14,5 milliards de dollars, en progression de 25% par rapport au premier trimestre 2014.

Il y a un an, Cisco était devant HP avec une part de marché de 14,8%, contre 13,7% pour son plus grand concurrent. S’il a perdu son avance, il domine toujours le segment du cloud public, alors que HP demeure le roi sur le segment du cloud privé.

Cisco et HP font de l’équipement de cloud le pilier de leur stratégie dans l’informatique à la demande. C’est pourquoi ils évitent soigneusement de concurrencer leurs clients en se lançant eux-mêmes dans les services d’infrastructure cloud (IaaS pour infrastructure as service). Le premier préfère jusqu’ici fédérer des opérateurs cloud clients au sein d’un réseau international qu’il appelle InterCloud. L’objectif est d’offrir un service de proximité en s’appuyant sur des partenaires locaux. En France, il intègre Canopy, la filiale cloud d’Atos. De son coté, HP se présente comme le "plombier du cloud", qui aide les fournisseurs de services d’infonuage à construire leurs infrastructures. Le groupe, dirigé par Meg Whitman, fournit pourtant un service de cloud public baptisé HP Public Cloud. Mais sa portée se limite à l’Amérique du Nord.

IBM distancé

IBM, qui dominait le marché, semble définitivement écarté du podium. Il est désormais devancé non seulement par Cisco et HP, mais aussi par Microsoft et Dell. Son recul s’explique par la vente de ses serveurs x86 au chinois Lenovo qui, du coup, fait son entrée sur le marché des équipements de cloud à la huitième place. Mais Big Blue a une position ambigüe puisqu’il est à la fois équipementier comme Cisco ou HP et fournisseur global de services cloud comme Google ou Amazon Web Services.

Qui va l’emporter ? HP bénéficie de sa domination dans les serveurs et de la tendance qu’ont les entreprises à privilégier aujourd’hui plutôt le cloud privé. Ceci explique pourquoi il a rattrapé son grand rival. Mais selon les experts, l’avenir appartient au cloud public, ce qui donnerait à terme l’avantage à Cisco. D’autant que ce dernier domine les équipements de réseaux et monte dans les serveurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale