Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Qui est Way Konect, le gagnant 2016 du Tour de France Digitale ?

Après cinq sélections régionales à Montpellier, Rennes, Grenoble, Aix-en-Provence et Paris d'avril à fin mai, 10 start-up se sont affrontées en finale du Tour de France Digitale, le 30 juin à Paris, lors de Viva Technology. Le grand gagnant est Way Konect, un outil logiciel de gestion de flottes de véhicules professionnels.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Qui est Way Konect, le gagnant 2016 du Tour de France Digitale ?
Qui est Way Konect, le gagnant 2016 du Tour de France Digitale ? © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

"C'est une opportunité de fou !" Christophe Lossois a du mal à cacher son émotion en descendant de l'immense scène de Viva Technology. Avec son équipe, il vient de remporter la deuxième édition du Tour de France Digitale au terme d'un ultime pitch, en anglais, devant le jury d'investisseurs et le public du nouvel événement parisien. Une première place qui rapporte 1,5 million d'euros à la start-up Way Konect : 1 million d'euros en investissement et d'un prêt d'amorçage de 500 000 euros. Le tout apporté par les fonds 360 Capital Partners, Partech Ventures, Breega Capital, et les investisseurs Thierry Petit (Showroomprivé.com) et Olivier Mathiot (Rakuten-Priceminister).

 

Timing parfait

Cette récompense ne pouvait pas arriver à un meilleur moment pour la jeune pousse, créée en juin 2015, et hébergée à Euratechnologie Lille. "Nous sommes en pleine levée de fonds, en train de clôturer notre premier tour de table, confie le co-fondateur. Tout est prêt pour appuyer sur le bouton 'start' et faire décoller le projet".

 

Way Konect est une plate-forme logicielle permettant de gérer à distance une flotte automobile d'entreprise. Elle opère sur un champ du véhicule connecté de plus en plus encombré. Mais avec une approche différente de ses concurrents. "Nous nous concentrons sur le software et l'analyse de données, pas le matériel, explique le COO. L'entreprise peut gérer sa flotte à distance via un dashboard complet. Nous avons aussi développé une application mobile pour impliquer le conducteur, et l'inciter à rouler de façon plus économique."


Le positionnement de la start-up est clairement B2B, et c'est l'un des points qui a séduit le jury. "Ils ont aussi réussi à bâtir des partenariats solides, notamment avec un constructeur autonomobile, commente François Paulus, co-fondateur de Breega Capital. Leurs premiers chiffres sont prometteurs".

 

ambitions européennes

Way Konect a travaillé étroitement avec 12 premiers clients beta testeurs (PME comme grands groupes) pour développer la deuxième version de sa plate-forme, déployée dès ce 1er juillet. "Nous l'avons vraiment co-construite avec eux, en partant de leurs observations et besoins", explique Christophe Lossois. Le logiciel va continuer à être enrichi par de nouveaux services, liés à la maintenance prédictive des véhicules, la géolocalisation...

 

Way Konect, très concentré sur le marché français, mise sur cette nouvelle version pour attaquer les marchés belge, anglais et allemand. La reconnaissance du jury du Tour de France Digitale lui donne la légitimité et les moyens pour se lancer rapidement.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale