Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Qwant dément avoir plagié le canadien GooL.li

Officiellement lancé le 4 juillet 2013, Qwant est un moteur de recherche 100% français. Ce petit poucet pourrait bien bénéficier du scandale Prism qui a affaibli les géants du web mais pour l’instant, pris dans sa propre tourmente, il est accusé de plagiat par une société canadienne. Le français dément.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Qwant dément avoir plagié le canadien GooL.li
Qwant dément avoir plagié le canadien GooL.li

Co-fondé par deux français, Jean-Manuel Rozan et Eric Leandri avec la société Pertimm, Qwant, le moteur de recherche lancé dans sa version bêta le 16 février 2013, a été officiellement édité dans sa version finale le 4 juillet 2013.

Depuis vendredi 5 juillet, le français est cible d’attaques de la part des concepteurs de GooL.li, un moteur de recherche canadien. Les québécois accusent Qwant d’avoir intégralement copié leur interface.

"Ils cherchent à se faire de la pub sur notre dos"

Interrogé sur ces accusations, Eric Leandri a démenti tout lien entre leurs deux interfaces : "Qu’ils arrêtent de raconter n’importe quoi et qu’ils nous laissent travailler en paix. Nous ne connaissions même pas leur existence avant vendredi (5 juillet 2013 ndlr)."

"Nous avons changé notre interface lors du lancement de la version finale de Qwant et elle ne ressemble pas du tout à celle de GooL.li et la précédente était loin d’être la même", précise Eric Leandri. Débordé depuis le lancement de son moteur de recherche qui a connu quelques pannes, Eric Leandri affirme ne pas avoir le temps de s'occuper de ce débat qu'il balaie d'un revers de main. Il estime que GooL.li a crée ce buzz pour "se faire de la pub".

GooL.li : l’ovni qui accuse

"Peut-être que Qwant a travaillé sur son propre concept mais leur interface ressemble beaucoup trop à celle de GooL.li, nous présumons qu’ils s’en sont inspirés", a déclaré Mohamed Kahlain, co-fondateur de GooL.li. Lancé en 2012, le site canadien, a été fondé par deux amis, Mohamed Kahlain et Jawad Jari qui n’en ont pas fait leur activité principale, "c’est un passe-temps, nous faisons ça les week-ends".

Lorsqu’il apprend que l’interface de Qwant a été modifiée pour sa version finale, Mohamed Kahlain répond : "tant mieux s’ils l’ont changée, je n’étais pas au courant". GooL.li, bien qu’à l’origine d’une campagne sur les réseaux sociaux accusant Qwant de plagiat, a souligné par le biais de son co-fondateur ne pas vouloir poursuivre le français, "nous n’avons ni les moyens, ni le temps pour cela".

Suite à l'agitation créée, ce vendredi 5 juillet, GooL.li a gagné en visibilité et revendique désormais plus de 17 000 mentions "j’aime" sur Facebook et plus de 1500 followers sur Twitter.

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale