Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ranch Computing triple sa vitesse de calcul des images de synthèse 3D

Cas d'école En renouvelant un tiers de ses serveurs, le spécialiste des services de rendu d’images 3D Ranch Computing double la puissance de sa plateforme de calcul. De quoi construire des images de synthèse 3D trois à quatre fois plus vite qu’avant.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ranch Computing triple sa vitesse de calcul des images de synthèse 3D
Rendu d'une vue en 3D par Ranch Computing. © YouTube

Chez Ranch Computing, l’accélération de la vitesse de calcul est une obsession. "Nous fournissons des services de modélisation 3D et calculs pour tous les métiers qui ont besoin d’images de synthèse 3D, explique Julien de Souza, le gérant et cofondateur. Ce que nous vendons c’est le gain de temps. C’est pourquoi nous avons besoins de mettre à niveau régulièrement notre plateforme de calcul."

 

Une ferme de 500 serveurs de calcul

Créée en 2006 à Paris, cette PME de 10 personnes offre des services de rendu automatisé (modélisation et calculs d’images de synthèse 3D) pour des applications dans le cinéma, la publicité, l’architecture ou le luxe. Parmi ses clients réguliers figurent Boeing, Toyota, LVMH et Saint-Gobain. Sa plateforme de calcul s’appuyait jusqu'alors sur une ferme de 500 serveurs en provenance de HP (aujourd’hui Hewlett Packard Entreprise) et Intel installés en 2010.

 

Pour gagner en vitesse, un plan de renouvellement a été lancé, avec l’objectif de quadrupler la puissance de calcul. L'investissement total se monte à plus de 3 millions d'euros. Un tiers des serveurs a été remplacé par des machines Dell au printemps 2016, un deuxième tiers le sera en automne 2016 et le dernier tiers au printemps 2017. "En changeant le premier tiers des serveurs, nous avons presque doublé la puissance de calcul disponible, confie Julien de Souza. Ce nouveau tiers fournit les deux tiers de la capacité de calcul de toute la plateforme."

 

Seuls 2 spécialistes en France

Le patron de Ranch Computing se moque des téraflops (1 téraflops vaut 1000 milliards d’opérations en virgule flottante par seconde), l’unité traditionnelle de mesure de la puissance des supercalculateurs. Il préfère parler en Cinebench, qui mesure la rapidité de calcul d'image de synthèse 3D constatée avec le logiciel de rendu de référence Cinema 4D de Maxon. "Avant, nous étions à un indice de 1100 à 1300 Cinebench, rappelle-t-il. Après le changement du tiers de nos serveurs, nous sommes passés à un indice de 4700 Cinebench. Ce qui signifie que nous devenons trois à quatre fois plus rapides."

 

Ranch Computing se targue d’être l’un des rares spécialistes de rendu automatisé d’images de synthèse 3D. "Nous sommes deux sociétés à proposer ce service en France et seulement une dizaine dans le monde, affirme son gérant. Selon le degré de réalisme et la complexité de la scène à construire, le calcul d’une seule image de synthèse 3D peut prendre 1 minute à 1 heure." L’autre acteur français est Render Online, basé à Montpellier.

 

Une centaine de versions de logiciels supportée

Pour répondre aux besoins de ses 5000 clients, la PME parisienne dispose d’une dizaine de logiciels de rendu, dont 3DS Max et Maya d’Autodesk, Cinema 4D de Maxon, Maxwell Render de Next Limit et Vue Infinite d’E-On Software, déclinés au total en une centaine de versions différentes. C’est une complexité que Ranch Computing doit aussi gérer.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale